« Miles Ahead » : Don Cheadle devient Miles Davis

don-cheadle_612x381

Crédit : E.W

Au travers de la plate-forme de financement participatif Indegogo, Don Cheadle (Illustre Marty Kaan dans House of Lies) vient de compléter son appel au don pour donner vie au génie musical de Miles Davis sur grand écran. Le seuil estimé des 325 000 dollars vient d’être franchi, pour un taux final de 106%. 343,496 dollars, voila le budget accordé par les internautes à Cheadle pour réaliser son rêve de gamin, et dont le développement traîne depuis déjà presque 10 ans. Miles Ahead, en référence à l’album du même nom, sera le titre de ce biopic jazzy. Cheadle prévoit de commencer le tournage cet été à Cincinnati, et incarnera lui-même le trompettiste, tandis qu’Emayatzy Corinealdi et Ewan Mc Gregor disposeront de deux rôles de premier choix. Focalisé sur une période bien définie, Miles Ahead traitera du tournant musical de Davis suite à sa relation tumultueuse avec Frances Taylor, sa première femme (incarnée à l’écran par Emayatzy Corinealdi).

On le sait bien, quand on réalise le biopic d’un musicien (surtout dans un domaine aussi technique que le jazz) la bande-son doit être irréprochable. Nul doute sur ce point puisque l’on sait déjà qu’Herbie Hancock (claviériste sur de nombreux projets de Davis) et Robert Glasper seront à la baguette. Cheadle annonce cependant qu’un travail est prévu avec des musiciens de divers horizons et émet déjà l’hypothèse que des rappeurs tels que Jay-Z, Lamar ou Dre puissent un jour intégrer l’équipe.

Cheadle définit son film en marge des biopics et souhaite offrir à son spectateur une vision musicale impressionniste d’une expérience de vie. A l’image de la formule de Miles Davis, Miles Ahead appelle à la participation des internautes mais aussi des adeptes de jazz pour ériger ensemble un objet cinématographique intemporel et, surtout, fondamentalement « social ».