[ITW] Thylacine sur les rails de Transsiberian

Avant son concert le 10 décembre dernier au Krakatoa, William Rezé nous a accordé quelques minutes pour disséquer Transsiberian, son dernier album créé au cours d'un trajet de 9288 bornes. De Moscou à Vladivostok, chaque son grappillé au fil des paysages et des rencontres se retrouve imbriqué dans ce qui se trouve être le disque le plus abouti de Thylacine.

PS : Mention spéciale à N U I T qui passait juste avant, on recommande chaudement.

A lire aussi

Anders Petersen expose à la BNF

« Le désir d’être surpris par l’imprévisible, et le souhait d’approcher l’autre au plus près ». Le suédois Anders Petersen, l’un des plus grands photographes actuels, expose en ce moment à la BNF.

Lire l'article

Les festivals français en chiffres

La Sacem publie, en partenariat avec l’IRMA et le CNV, une succinte infographie des tendances musicales dans nos festivals.

Lire l'article

Rossini : le duo des chats

Miaou

Lire l'article

Le dire c’est bien, mais le Fair c’est mieux

Entre nous, c’est vrai que le Fair (autrement dit le Fond d’Action et d’Initiative Rock), c’est vraiment bien. Ce dispositif d’aide aux groupes, présent depuis maintenant 25 ans dans le paysage des musiques actuelles français, contribue à l’émergence de bon nombre d’artistes talentueux, comme The Dø en 2009, les Naïve New Beaters l’année suivante et […]

Lire l'article

Temps de lecture similaire

[EDITO] Contrairement à ce que l’on pense, les jeunes ne se foutent pas du 11 novembre

Les jeunes n’en ont cure du 11 novembre. Vous en êtes sûr ?

Lire l'article

Star Wars : TIE Fighter

Un court-métrage style manga sur l’univers de Star Wars ? C’est TIE Fighter réalisé par Paul Johnson alias OtaKing77077 avec une bande son de Zak Rahman. Et c’est du bon !

Lire l'article

Du même auteur

Booboo’zzz : « la fermeture à minuit, c’est signer l’arrêt de mort du bar »

L’arrêté du 1er avril visant le Booboozzz Club n’a fait rire personne. Reportage à l’apéro-soutien.

Lire l'article

J’ai essayé de comprendre : les soirées ados

Débardeurs un poil trop courts et maquillage acheté la veille pour les filles, chemises à carreaux et sourires de beaux gosses pour les mecs, le Théatro accueillait sa « Soirée Ados ».

Lire l'article