Good Grooves #8 / Hippocampe Fou – Aquatrip

C'est l'histoire d'un grand lagon. Dans cette vaste étendue d'eau, la chaîne alimentaire n'est jamais remise en question. Les requins bodybuildés trônent au-dessus, en rois absolus, montrant leurs dents en or et leurs nageoires saillantes à la moindre occasion. Ils sont plein aux as, les requins, leur porte-monnaie fort d'un argent mal acquis. Cet argent, ils le collectent régulièrement auprès des murènes. Tapies au fond de leur trou, elles alpaguent tout manant aux branchies ramollies pour leur vendre le Psychoplancton, cette drogue dure prélevée de l'érosion des coraux. Nombreux sont les adeptes dépressifs au fond de l'eau. La peur et l'oppression constantes annihilent leur entrain et ils n'ont d'autre choix que de se complaire dans la dépendance. Les requins sont particulièrement bêtes, ils n'ont pas inventé le surimi comme on dit, mais leur plus grande réussite réside dans cette drogue qui leur rapporte un argent considérable, mais rend également la chasse moins éprouvante, les drogués n'ayant de réflexe que celui de tourner la tête pour observer l'immense gueule béante se refermer sur eux.

 

97276800hippocampefouaquatripwebfr2013

Dans cette jungle aquatique vit un petit animal. Il ne ressemble aux autres en aucun point. Il est inutile autant que pittoresque, amateur invétéré de plancton du diable, et ne veut de mal à personne. D’ailleurs, personne ne le regarde. Pour les autres, ce n’est pas un poisson, ça ne donne pas faim et ça sert à rien. Lui, c’est un Hippocampe, mais ses amis l’éponge et l’étoile de mer l’appellent Hippocampe Fou.

Hippocampe Fou est un MC que l’on a découvert il y a quelques années avec la Secte Phonetik, groupe 100% vocal, et qui se la joue désormais solo. Céo « l’aquacolyte » squatte le micro à ses côtés et Deska, champion du monde DMC par équipe (depuis octobre 2013), caresse magnifiquement les platines. Entre deux délires aquatiques, l’Hippo s’exporte en Angleterre, sous le pseudo Mad Seahorse. On le retrouve également en featuring avec Lucio Bukowski, l’un des fers de lance du label de rap lyonnais L’Animalerie.

Signé chez 30Février/62TV Records, l’Aquatrip d’Hippocampe Fou est un parfait tableau de l’anti-héros. 14 titres aux antipodes des codes du rap français. Là où les requins font foi de leur puissance et de leur domination, l’Hippocampe raconte sa pathétique vie d’animal ignoré, souvent rejeté, et dont les emmerdes peuplent le quotidien. Ce qu’il a de plus que les autres, c’est une longue queue (on ne s’attardera pas sur cet aspect) et une bouche proéminente (ne voyez ici aucune relation avec la qualité précédente). Cette gueule allongée lui octroie la capacité de débiter un flot considérable de mots, et bien que dépourvu de plumage, le ramage fait mouche.

Dindon fait l’apologie de l’infortune. Durant 4 minutes, défilent une flopée de défauts et de situations cocasses qui redonneraient le sourire à un con, damné sur sa chaise électrique. Mais détrompez-vous, il ne s’agit pas d’une complainte, et on le ressent bien dans la joie que contiennent le beat entraînant et la mélodie enfantine qui se pavanent derrière (sur la version album). Là est tout le génie de l’Hippocampe, nous raconter avec la légèreté la plus assumée la vie de l’indigent.

Le tableau se dresse au fil de son rap qu’il qualifie lui même de « kitscho, trip-hop electro-dubstepo abyssal »: celui d’un Papa au foyer, fumeur mais assisté (J’sais pas rouler), dont les capacités physiques laissent à désirer (Nul en sport) et trompé par le sommeil de sa femme (Le marchand de sable).

Un featuring est planté là, en plein milieu, comme un gros pif entre deux yeux globuleux. Céo, son partenaire scénique, qui ne démérite pas dans l’effort au travers de son couplet, ne parvient qu’à nous faire languir du flow d’Hippo. 13 titres nous conduisent dans un tunnel d’entrain et de joie de vivre, au milieu d’un océan de déconvenues. D’instrus groovy en rythmes dub (signée Mr Madjestyk pour Rétro man), on vibre au coeur des malheurs de cet homme jusqu’au grand final. Ca aurait pu être un truc super entraînant, vachement pêchu et qui te fait danser jusqu’à la déshydratation … Mais non, voici venu Jour de fête, une intrigante dépression qui laisse l’auditeur incrédule.

En d’autres mots, Aquatrip c’est un truc qui s’écoute plusieurs fois. C’est une dérision qui cache un savant travail des mots, des allitérations et des assonances par paquets de 20. C’est une diction rythmée qui fait rebondir les mots sans jamais qu’ils ne s’entrechoquent, et dans une fluidité déconcertante. C’est un univers peuplé de créatures étranges et de décors ubuesques. Un dessin noir sur un fond rayonnant. Une légèreté extatique dans une symphonie cynique.

Encore une fois, y’a comme un goût d’groove ici !

A lire aussi

Cuvée Sonore 65 – Shake ton Boogie Woogie

Pour la petite histoire, ce style musical parent du jazz, est né dans les années 20 en Louisiane et au Texas. Les bûcherons, après une grosse journée à trimer, se divertissaient en chantant et dansant dans leurs baraquements. Pour les ambiancer, des musiciens se déplaçaient en train d’un campement à l’autre. Ils jouaient souvent du piano […]

Lire l'article

[ITW] Mélina Quintin: « La photo est une cour de récréation »

Chargée de prog et comm au Chicho, Mélina passe le plus clair de son temps appareil à la main, pour capter l’effervescence de cette jeunesse créatrice de sons. Prônant une technique brute et instantanée, la « flipette » publie ses poses sur le site Mêmepas-peur. On lui a payé une bière pour papoter avec elle.

Lire l'article

Snarky Puppy – We Like It Here

Snarky Puppy offre une prestation live de leur album – We Like It Here – en entier, sur youtube et en HD, alors pourquoi se priver ?

Lire l'article

Good Grooves #7 / Du swing et du hip-hop

Ce qui les réunit : la passion du jazz, l’amour pour les standards et l’envie de leur donner une saveur en phase avec leur époque.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Cuvée Sonore #57 – Climat

Tu passes ta journée à consommer comme un cochon, en achetant des barquettes de congelés boostés aux OGM, des desserts à l’ascorbate polypropylène modifié aux amphets, tu laisses ton ordi allumé toute la nuit, le chauffage à fond avec la fenêtre ouverte, tu jettes les piles à la poubelle, tu prends des bains avec de […]

Lire l'article

Vine fête ses 1 an en 200 vidéos

Racheté fin 2012 par Twitter, Vine, qui permet de créer une vidéo de 6 secondes fête ce vendredi 24 janvier sa première année.

Lire l'article

Du même auteur

Le temps perdu sur Facebook

Le Time calcule le temps que vous avez perdu sur Facebook.

Lire l'article

Cuvée sonore #7 – Old School Rap

C’est devenu un mythe cette fête dans le Bronx, un soir d’été 1973. Cette nuit là, à trois kilomètres au Nord du Yankee Stadium, les gens ont trouvé les baffles les plus balèzes qu’ils aient jamais vus de leur vie. La fête pouvait commencer.

Lire l'article