Good Grooves #32 – Smokey Joe & The Kid – Smokid Inc. (E.P)

Pas de répit pour Smokey Joe & The Kid, le duo de beatmakers du far west français. Après des productions solos (comme le Army Of Me de Senbeï sorti il y a deux mois et chroniqué par nos soins) les voilà de retour avec Smokid Inc, un nouvel E.P de 4 titres. L'abstract électro de Smokey Joe & The Kid se prête allègrement aux flows des M.C américains. On le sait depuis The Game, qui invitait déjà des M.C west coast triés sur le volet. Cette fois-ci, c'est l'illustre Blake Worrell, rebaptisé le "Frank Zappa du Hip-Hop",et figure emblématique des Puppetmastaz, qui vient poser son flow et ses textes.
SmokeyJoe - Cover

Sorti en amont, comme single de ce nouvel opus, Somehow nous donnait un avant-goût de cette collaboration. La vidéo nous présente le rappeur dans un trip schizophrène, tantôt MC torturé, tantôt clown macabre et psychopate, digne du Ça de Stephen King. « Tout le monde tombe amoureux d’une façon ou d’une autre », tel est le message véhiculé, nous précisant bien que l’amour a différentes formes, et que nombreuses sont les addictions qui peuvent nous y conduire. Côté musique, on reconnait la patte électro du duo, comme le flow enroué de Worrell, pour une prod’ efficace.

Le reste de l’E.P n’a pas à rougir. La première track, Have A Look Out, propose un aperçu instrumental de l’univers Smokey Joe & The Kid. Pour les novices, voilà de quoi hisser la selle et charger le Colt. Smokid Incle morceau éponyme, vient taper du pied dans un trip électro-swing. Worrell nous tend la main pour une danse énergique, et avouons-le, cette formule n’a plus à le prouver, elle groove ! Le dernier titre, Jailhouse Bluesest bien moins enjoué. La place de Worrell est prépondérante, l’instru laisse une entière liberté à un flow tout en maîtrise. Le fond musical lancinant permet au M.C de se balader rythmiquement pour délivrer une prestation millimétrée et terriblement efficace, permettant à ce titre de se révéler bien au-delà des 3 autres.

S’il fallait résumer, Smokid Inc permet de renouveler la musique du duo de Banzaï Lab, et fera découvrir l’univers burlesque de Worrell aux non-initiés. On regrette la forme E.P de cette production, le mariage entre les trois protagonistes fonctionnant à merveille, et laissant penser qu’une montagne de titres auraient pu en émerger. On se dit néanmoins que cette première production en trio en appellera d’autres. On sait d’ores et déjà que Worrell tournera aux côtés des deux beatmakers sur plusieurs concerts et festivals en France, de quoi créer un peu de teasing pour la suite… 

A lire aussi

Game of Thrones Hip-Hop remix

Après avoir écouté le remix du générique de Game of Thrones confectionné par l’américain Dominik Omega, un étudiant bordelais décide d’en faire le clip. 200 heures d’After Effects plus tard, voici le résultat.

Lire l'article

La finale du Red Bull Crashed Ice en vidéo

Prenez des guedins en patin, un parcours de bobsleigh en plus vénère et vous obtenez le Red Bull Crashed Ice. A découvrir ici.

Lire l'article

Point JPP : Claire et les garçons

Non Jean Pierre, on ne parlera pas de toi aujourd’hui. Pour le retour de notre petite rubrique on préfère aborder le cas épineux de ta cop’s de machine à café, la sémillante Claire Chazal. Je suis sûr que tu ne nous en voudra pas, parce que là l’heure est grave mon gars.

Lire l'article

Et elle va comment Desirless ?

2 À L’HEURE 😀 BISOU DU DIMANCHE Posted by DESIRELESS on Sunday, March 13, 2016 Pas trop mal.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Week’s Words : semaine du 26 octobre au 1er novembre

Chaque lundi, Week’s Words vous résume l’actualité de la semaine passée inaperçue. Pour cette dernière semaine d’octobre on a parlé comète alcoolisée, nucléaire bordelais, ville fantôme, SDF transformé en hotspot wifi et de l’industrie star wars. Le monde part en couille.

Lire l'article

Bryan Cranston dans un court métrage

Bryan Cranston ne fait pas que gagner des Emmy Awards, il joue aussi dans des courts-métrages amateur quand il en a envie.

Lire l'article

Du même auteur

Le Harmonizator

Le harmonizator, et c’est pas mozinor

Lire l'article

Soyons cons, mangeons piment !

La vidéo intelligente du jour nous vient de Sean Evans et Chili Klaus, qui ont choisi, de goûter de manger entier comme deux gros bourrins le piment le plus fort du monde : le Carolina Reaper.

Lire l'article