Good Grooves #30 – Senbeï – Army Of Me

Le 23 février, Army Of Me pointait son nez chez les disquaires et les plateformes de streaming audio. Après trois albums, le beatmaker barbu du nom de Senbeï revient avec un E.P aux saveurs nippones et aux mélodies aériennes. Pour rappel, quand il n'est pas seul face à ses machines, il est aussi la moitié de Smokey Joe And The Kid, un fer de lance de Banzaï Lab et le maître Jedi qui accompagne Tha Trickaz, excusez du peu !
COVER
Army Of Me – E.P artwork

Se représenter une armée de Senbeï, c’est un peu comprendre la dynamique de son live. En l’observant sur scène, on se rend vite compte que les machines ne sont pas une façade pour une prestation minimale, mais bien des instruments sur lesquels il s’affaire et virevolte en permanence. Au-delà de la gestuelle, son live met en exergue un travail de spacialisation de la scène, appuyé par une projection maison. Cette dernière alterne des zooms sur ses mains vaillantes, des vidéos originales et des cartoons créés de toute pièce pour l’occasion. Pour son live 2015, Senbeï promet une réappropriation de la scène avec un mapping 3D, à l’image des lives proposés par Smokey Joe And The Kid.

Côté E.P, ça donne à peu près ça :

Dropped nous lâche au beau milieu d’une ambiance aérienne, teintée d’inquiétude et de fantastique. Sans tempo réel jusqu’au milieu du morceau, le titre est conduit par des nappes qui se superposent, des sons tout droit venus de la science-fiction, et des cordes frivoles.

Rain renouvelle avec la patte Senbeï : beat efficace, cordes du grand ouest et basse pêchue. Le chant est caractéristique. Un air harmonisé en deux voix est scratché de manière incisive par des platines habiles.

What You Need met à contribution l’omniscient Miscellaneous. D’une instru sur mesure, le MC nous sort une envolée rap signée. Le beat est lascif mais lancinant, grâce aux mélodies portées par des voix vintages dignes d’un classique Disney.

Girls est le titre le plus japonisant de l’opus. Il claque et agresse, avec cette voix perçante qui se fait situation initiale. La gamme est nippone, le beat Fakearien, bien que Senbeï se soit illustré en pionnier (nom de scène oblige) de ce mariage entre l’électro à tendance minimale et le pays du soleil levant.

Enfin, Gun Smoke finit sur une note plus électrique. D’un rythme lourd naît une voix à la tonalité fortement baissée. Une frasque rap récurrente et plaintive se met alors en place, contrastant avec la mélodie principale, qui découle d’une harmonisation vocale concentrée dans les aigus. Le morceau est très fourni, et arbore une structure statique qui le rend moins évolutif que ses prédécesseurs.

PHOTO PRO 7 V2
Senbeï – Promo « Army Of Me »

En bref

Senbeï réussit une nouvelle fois le pari de pondre un E.P fourni et intéressant. Renouvelant constamment ses influences, le beatmaker parisien insuffle un nouveau vent dans cette production – mention spéciale au featuring avec Miscellaneous, qui coupe cette production en deux parties distinctes, mais qui permet surtout de changer d’air et de redécouvrir le flow du MC dans des collaborations.

S’il restait un conseil à vous donner, c’est de bien scruter la tournée à venir, et de foncer le voir près de chez vous !

 

A lire aussi

Adopter la sodomie en 4 minutes 30

Toi aussi, utilise le nouveau spray décontractant anal !

Lire l'article

Good Grooves #31 – Bill Laurance – Swift

Bill Laurance sort son deuxième opus Swift ce mois-ci.
Entre esthétique jazz et empreints de sonorités actuelles, analyse d’une pièce composite et ambitieuse.

Lire l'article

Cuvée Sonore #43 – Vague Bleue

Brigitte est une femme ferme. Le poids des années sans doute. Mais c’est l’air déterminé jusqu’au bout des ongles que cette quinquagénaire entreprenante me propose de la rejoindre lors de son séminaire d’entreprise en Dordogne ce soir ; là, tout de suite.

Lire l'article

EXPO : « #streetart, l’innovation au cœur du mouvement »

Slapzine a profité d’un week end parisien pour aller faire un tour à l’expo l’innovation au cœur du mouvement, consacrée à l’histoire et aux enjeux du street art.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Le dire c’est bien, mais le Fair c’est mieux

Entre nous, c’est vrai que le Fair (autrement dit le Fond d’Action et d’Initiative Rock), c’est vraiment bien. Ce dispositif d’aide aux groupes, présent depuis maintenant 25 ans dans le paysage des musiques actuelles français, contribue à l’émergence de bon nombre d’artistes talentueux, comme The Dø en 2009, les Naïve New Beaters l’année suivante et […]

Lire l'article

Week’s Words #9

5 mots, 5 actus. Cette semaine, on vous a péché un décret spécial James Bond, le filoutage de Poutine pour les J.O, un format vidéo blindé de pixels, une révolution en Tunisie et du rap U.S made in Pyonyang. Garanti sans quenelle.

Lire l'article

Du même auteur

La bifle automatisée

C’est prévu pour aider les gens à se nourrir, toujours plus vite, toujours plus fort, comme expliqué au début de la vidéo … et ça marche bien ! Une innovation Mattessons pour petits et grands.

Lire l'article

Cuvée Sonore #1 – Smooth Jazz

Un repas gastronomique aux douces sonorités jazz. Des perles sonores pour allier le plaisir gustatif à la délectation auditive.

Lire l'article