Good Grooves #26 / Nïats – Antares

Nouvelle recrue du label bordelais Banzaï Lab, Nïats sortait le mois dernier ANTARES, un album aérien dont l’inspiration caresse les classiques du grand écran.

Homme à tout faire, Nïats est un DJ à l’inspiration éclectique, jonglant entre le rock, le jazz et l’électro. Photographe à ses heures perdues, il nourrit sa musique d’une palette de sensations, aussi bien auditives que visuelles, pour créer des pièces atypiques, à la fois sombres et lyriques.

Son E.P Antares se compose de 4 titres aux allures expérimentales. Du rythme à la mélodie, la multitude des samples qui les composent viennent troubler l’auditeur novice. Avec cette matière, Nïats ferme sa musique au spectateur de passage, qui, s’il était venu chercher un gimmick ou une ligne mélodique pour égayer sa journée, va bientôt se retrouver noyé dans un flot d’informations, un « bruit », tel qu’il est nommé en communication. Pour autant, c’est là que se trouve la force de l’E.P. Les titres revêtent une énorme palette de samples, qui, une fois superposés, arrivent à créer un ensemble homogène, déconstruit puis reconstruit sans complexe. Time Cells représente parfaitement la complexité du travail accompli par Nïats, et on y décerne très vite l’enchevêtrement percussif qui va faire passer le titre d’un univers rock onirique, à une fougue cacophonique proche de la trance.

Sous l’égide cinématographique des samples, il est évident que la prestation live de Nïats se devait d’associer la vue à l’ouïe. D’un mapping sur un totem géant à un jeu de lumière complexe, il a façonné la scène comme le réalisateur compose son cadre. Il en a fait un tableau lumineux, un écran interactif, mais surtout une façade propre à intégrer l’oeil à la fête. Pour celà, Nïats s’est entouré d’un collectif de musiciens, vidéastes et techniciens, qui tentent à travers ce concert multimédia, d’offrir une interprétation audiovisuelle possible aux univers et aux histoires qui s’y illustrent.

A lire aussi

Cuvée Sonore #36 – On s’envoie en l’air

Bonjour, ici votre commandant de bord. Nous vous invitons à enfiler les écouteurs qui se trouvent attachés au siège devant vous. Nous allons maintenant vous diffuser des séquences musicales de haute voltige.

Lire l'article

Good Grooves #33 – StaticObserver – Rabbit’s Run

Après un superbe premier E.P éponyme, le duo bordelais Static Observer nous revient empli d’une mélancolie saisissante et intriguante. Aux confins d’une pop alternative pessimiste, nourrie de trip-hop et de neo-noir, Rabbit’s Run appuie sans retenue les contrastes, et met en lumière nos plus beaux démons.

Lire l'article

Cuvée Sonore #16 – Confiseries

Des sucreries en pagaille, une cuvée sucrée, des convives (et des dents) gâté(e)s !

Lire l'article

Good Grooves #29 – Avishai Cohen Trio – From Darkness

Du nouveau chez Avishai Cohen, avec la formule qui met le plus en relief ses compositions : le trio.
Good Grooves s’attaque au nouvel opus « From Darkness »

Lire l'article

Du même auteur

Good Grooves #30 – Senbeï – Army Of Me

Après 3 albums, le beatmaker barbu du nom de Senbeï revient avec un E.P aux saveurs nippones et aux mélodies aériennes avec l’efficace « Army Of Me »

Lire l'article

[ITW] Smokey Joe & The Kid : de Banzaï Lab à Running To The Moon

Après un album, 4 E.P, et de nombreuses collaborations avec des artistes de renom, Smokey Joe & The Kid reviennent avec Running To The Moon, un album plus mature, et un live band pour les accompagner sur scène. Rencontre.

Lire l'article