Good Grooves #22 / Duologue – Never Get Lost

2014 / Wild Game Records

Never Get Lost  est le troisième album du quintet Londonien Duologue. A première vue, il semble incohérent de réduire une formation de cinq musiciens à une telle appellation. C’est pourtant un hommage aux deux membres originaux du groupe, qui composaient leurs premiers titres sur un vieil ordinateur à l’université d’Edimbourg .

La pop music se confine souvent dans les travers de la facilité. Des accords trop usés, des arrangements surfaits, des paroles désuettes, tout autant d’éléments qui ont donné au terme « pop » la connotation d’une musique pour pucelles décérébrées. Duologue avait commencé à contourner les préjugés avec Song&Dance l’année dernière, avec une pop aérienne dans un univers électronique décomplexé.

« Piochez certains titres et on nous rapprocherait du genre Folk, prenez-en d’autres et on nous qualifierait de Dubstep »

Tim Digby-Bell

Never Get Lost les rapproche d’un pas de géant du génie de Thom Yorke. La voix tremblante et incertaine de Tim Digby-Bell n’y est pas étrangère, et rappelle aux premières notes que Radiohead a marqué une génération toute entière.

Le rythme est une donnée essentielle de la qualité de Duologue. La programmation rythmique va implémenter l’aspect électronique et constamment conduire les titres sur leur longueur. Musicalement, on retrouve des mélodies et une harmonisation assez simplistes, très épurées en surface, bien que fournies en nappes. Le clavier est indispensable à chaque titre. La recette ne prend forme qu’une fois la voix apposée sur l’ensemble. Mélodique et réfléchie, elle tremble, vacille un peu, mais dénote une émotion atypique.

Entre ballades électriques et rock arythmique, Never Get Lost poursuit la bonne impulsion proposée par ses prédécesseurs. Plus lancinant, plus sombre, il sous-entend une maturité grandissante. L’identité de Duologue s’affirme au fil du temps, et la pop indé peut les remercier de ne pas se tenir au catalogue pré-existant des compositions mielleuses qui en ont fait un repaire de faussaire et de plagiats déguisés.