Good Grooves #12 / Breton – War Room Stories

Les "grands" Breton sont de retour ce 3 février avec War Room Stories, un deuxième album qui se fait languir depuis quelques temps déjà, mais pas en vain !

Après le succès de Other People’s Problems en 2012, il était évident que ce nouvel opus ne passerait pas inaperçu. Breton, pour résumer très vite, c’est un groupe de touche-à-tout. Musiciens comme activité principale, cinéastes à de nombreuses occasions, la créativité n’est pas en manque.

Amusant est le jeu de piste qui nous a conduit jusqu’au produit fini. Entre deux singles dispersés sur la longueur (Got Well Soon et Envy) et un jeu de piste réparti dans plusieurs capitales européennes, (des QR codes offrant un accès anticipé à l’album, à trouver sur des affiches placardées un peu partout) nombreux furent les indices pour nous aiguiller.

gotwellsoon breton-labs_envy

Visuels des singles

 

War Room Stories donc. Un rock indé comme fondement,un chant proche des Foals dans le timbre et l’harmonisation vocale et une touche électronique omniprésente, c’est toujours la même formule qui nous est présentée. Il ne faut pourtant pas se méprendre, c’est un autre concept, avec une vraie dualité, jonglant habilement entre britpop et dance music. Cette dance, justement, constitue un aspect nouveau. On se rappelle Other People’s Problem qui jouait de samples hachés et de claviers proéminents, et particulièrement de Governing Correctly. Ici, Port Of Call est dans la pure veine minimale ; kick-snare efficace, basse trainante et delay sur les claviers (mais soyons de bonne foi, elle est un peu en marge du reste)

Globalement, on oscille en permanence entre rythmes dansants, appuyés d’électronique bien souvent, et un rock bien ficelé. Les deux singles représentaient à merveille ces deux visages de l’album, Envy en happy-pop dansante et Got Well Soon en pièce plus sombre et résolument électro. On ne peut bien heureusement pas trier aussi catégoriquement le reste de l’album. War Room Stories est logique, réfléchi, travaillé. Les 12 titres s’enchaînent naturellement grâce à la réflexion évidente sur un fil conducteur, un bourdon, ou presque. Quand un titre s’achève, il prépare la venue du suivant. Une nappe, un écho, un sample lancinant, tout est prétexte à désactiver le bouton aléatoire, que le numérique nous a imposé comme le saint graal de la surprise, pour envisager cet opus comme un tout.

La seule petite nuance à apporter à ce projet très réussi, est probablement celle de choix parfois trop pop. Non, ce mot ne regroupe pas toutes les tares de la musique occidentalisée, mais dans notre cas, il apparait surprenant de trouver un titre comme Brothers qui, outre une intro alléchante, se déporte trop facilement vers du déja-vu. « Ouais enfin là on chipote mon pote » qu’ils vont dire, beh ouais, complètement.

Bretonlabs-Press-Shoot_MSethi-58680035-copy

crédit : believerecordings

Pour clore la chose, une mention spéciale à S4, un titre sorti, lui aussi, en amont de l’album, tout en nuances, en rondeur et planant à souhait, et dans un autre genre, à Legs & Arms, à l’harmonie prenante et à la rythmique groovy (bah ouais j’m’appelle pas Good Grooves pour rien).

L’album sera dispo dès le 3 Février, mais il est d’ores et déjà en écoute sur Spotify, si tu as un compte, ou que tu supportes la pollution auditive de leur publicité (y’a du vécu).

Encore une fois y’a comme un goût d’groove ici, m’voyez !

 

 

A lire aussi

L’agenda international 2014

Le retour de la puissance russe, les Jeux olympiques, la Coupe du monde de foot, les commémorations de la Première Guerre mondiale et de la chute du mur de Berlin seront les événements incontournables de cette année. Mais pas seulement…

Lire l'article

Graff bordelais : 2007, l’année coup d’arrêt

Pour le graffiti bordelais, l’année 2007 a marqué un coup d’arrêt. Récit nostalgique et imagé d’un coup de cran d’arrêt porté au graff bordelais.

Lire l'article

Claque Webosphérique #7

La claque est là pour vous faire voyager depuis votre ordinateur. Au programme aujourd’hui, Kiev, Naplouse, l’Afrique du Sud, la Syrie, et une interview de Martin Luther King Jr. Please, fasten your seatbelt.

Et bam.

Claque Webosphérique !

Lire l'article

Et elle va comment Desirless ?

2 À L’HEURE 😀 BISOU DU DIMANCHE Posted by DESIRELESS on Sunday, March 13, 2016 Pas trop mal.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

[ITW] Quand Doctor Flake opère l’IBOAT

Mardi 6 Mai, l’abstract hip-hop planant de Doctor Flake et Miscellaneous a fait chalouper l’IBOAT dans les eaux profondes des bassins à flow.

Lire l'article

Sexe et littérature : l’éternelle nuit

« La pornographie, c’est l’érotisme des autres. » disait Breton (André, pas le groupe de zik’). Une occasion de méditer là-dessus avec la récente parution de Ici commence la nuit, thriller homo-érotique et premier roman du cinéaste français Alain Guiraudie, fraîchement auréolé du prix Sade 2014.

Lire l'article

Du même auteur

Pete Doherty n’est pas mort

Les libertines reviennent après 10 ans d’absence : un single est sorti, l’album viendra la 4 Septembre

Lire l'article

Johnny Express

Johnny Express, le meilleur livreur de l’espace, est confronté à un problème de taille.

Lire l'article