[LIVE REPORT] Gengahr et Balthazar à l’Olympia

Oui, vous avez bien lu : l'Olympia. Slapzine ne se refuse donc vraiment rien. Rendez-vous est pris mercredi 27 janvier dans la mythique salle parisienne, afin de découvrir le groupe belge dont le nom est sur toutes les bouches ces dernières semaines : Balthazar.
Olympia fosse

L’Olympia // Crédit photo : Justine Dulhauste pour Slapzine

Mais avant cela, et c’était d’ailleurs davantage sur eux que portait notre curiosité, c’était à Gengahr d’ouvrir le bal. Pour rappel, le quatuor londonnien nous a offert l’année dernière un premier album extrêmement prometteur, intitulé A Dream Oustide. Pop sans être niaise, rock et mélodieuse, leur musique insuffle un petit vent de fraîcheur dans nos oreilles.

Comme on peut le voir sur la (très bonne) vidéo ci-dessus, en live, les promesses sont tenues. On prend plaisir à chantonner les refrains d’Heroine ou Bathed In Light, et on se laisse facilement embarquer par l’efficacité de Powder. Cependant, on peut regretter le fait que le chanteur soit « enfermé » dans sa voix, ne laissant aucun répit à sa concentration, pour se maîtriser et sonner juste. Ce trop plein de retenue est le principal reproche que l’on pourrait faire à Gengahr. Leurs concerts prendraient une toute autre dimension (et les mèneraient sûrement à un très grand succès) s’ils osaient laisser paraître un petit brin de folie, bref, s’ils se lâchaient. Mais, on ne risque pas grand chose si l’on avance que ces petits défauts seront facilement corrigés d’ici peu.

Gengahr @ l’Olympia // Crédit photo : Justine Dulhauste pour Slapzine

La buvette au tapis rouge se vide, dès que retentissent les premières notes du set de Balthazar. Les cinq belges ont également sorti l’année dernière Thin Walls, leur troisième album. Depuis, tout leur réussit : succès critique (ils ont remporté la semaine dernière trois récompenses aux MIA’s – équivalent des Victoires de la Musique en Flandres – dont celle du meilleur album de l’année), et on peut le dire à la vue de la salle quasi comble, succès public.

Balthazar 1
Balthazar @ l’Olympia // Crédit photo : Justine Dulhauste pour Slapzine

Pourtant, bien que leurs compositions soient tout ce qu’il y a de plus agréable à écouter (mention spéciale pour Applause, leur excellent premier album, qui tourne facilement en boucle), la sauce ne prend pas. De l’énergie a beau être déployée, la voix lassive de Maarten Devoldere peut bien trainer sur la mélodie, on reste de marbre devant ce spectacle bien trop calibré, distant et (ici aussi) sans folie. Ce contraste est d’ailleurs étonnant, car à l’exact opposé du meilleur moment de la soirée, Fifteen Floors. Les boucles de trompette, la soudaine et visible cohésion du groupe, et l’évidente qualité de ce morceau a raison du public… mais, suivi d’une chanson insipide, le soufflé retombe immédiatement. Dommage, on en restera aux (deux premiers) albums.

Balthazar 2
Balthazar @ l’Olympia // Crédit photo : Justine Dulhauste pour Slapzine

On ne va pas être totalement ingrats non plus : malgré tous les reproches qui ont pu être faits ici, ces deux concerts, très pros (sur scène, mais aussi à la technique), auront su faire passer une excellente soirée aux personnes présentes dans la salle.

 

Un grand merci à Pias pour cette soirée.

A lire aussi

Good Grooves #25 / Hozier – Hozier

Hozier sort un premier album éponyme ce mois-ci, entre gospel, pop et blues

Lire l'article

Bande annonce à la moulinette: Game of Thrones, S04.

On a décortiqué la bande annonce de la série la plus attendue de 2014. Game of Thrones saison 4, à partir du 6 avril.

Lire l'article

Armes ou pouce ?

Pouce en l’air.

Lire l'article

Cuvée Sonore #55 – Wallabies vs Kiwis

Le savais-tu : les Néo-Zélandais sont aussi appelés « kiwis ». Non pas en référence au fruit poilu qu’il t’arrive parfois de déguster par pur sentiment de culpabilité, mais en rapport à un oiseau au physique ingrat devenu symbole de tout un peuple. Un peu comme l’image que tu auras de toi en débarquant au […]

Lire l'article

Temps de lecture similaire

[EDITO] 2016, les voeux sont faits… Maintenant, on se lève !

On vient de mater l’année du zapping, et pour ceux qui avaient encore un petit doute, ça a été une belle année de merde. Meilleurs voeux. Le notre est simple : pourvu que la jeunesse se réveille, s’embrasse et s’embrase. Rallume la flamme de l’unité et de l’espoir.

Lire l'article

Un selfie de 3 ans à 360°

Alex Chacon a parcouru près de 200 000 kilomètres en moto à travers une douzaine de pays, et pour chacune de ces expériences, il a réalisé un selfie à 360°, munie d’une perche et d’une caméra.

Lire l'article

Du même auteur

Il fallait que ça arrive…

40ème cérémonie des Césars, tout le monde est en place. Y compris le CM de Elle, qui a visiblement bien potassé son sujet. Mouloud Achour arrive en jouant de la trompette sous les applaudissements du public. #Cesar2015 — ELLE (@ELLEfrance) 20 Février 2015 Son copain de GQ n’était pas non plus en reste. La preuve. […]

Lire l'article

On y était : Ewert & The Two Dragons et Bloom au Rocher de Palmer

Bloom est sûrement l’un des plus vieux groupes de pop bordelais encore en activité. En une dizaine d’années d’existence, le projet de Morgan, le chanteur, a évolué tant sur le plan des ressources humaines (les membres actuels ne sont pas ceux des débuts) que musical. Pour autant, le fort accent anglo-saxon de leurs compositions ne […]

Lire l'article