« … » : un EP surprise pour Lucio Bukowski et Mani Deiz

Pour faire patienter leurs groupies, le duo issu d’une connexion Lyon/Paris, Lucio Bukowski (l’animalerie) et Mani Deiz (Kids of Crackling) a sorti le 19 octobre, un EP surprise intitulé « … ». Les deux larrons, tauliers du renouveau du rap alternatif français, ont en effet promis un album d’ici à la fin de l’année 2014.

Oui, c'est bien la pochette de l'EP
Oui, c’est bien la pochette de l’EP

Mais pour satisfaire leur public de puristes, Lucio et Mani balancent un EP, comme ça. Composé de dix titres, cinq chantés et cinq du seul beatmaker parisien. Après La Noblesse de l’échec, sorti en mai 2013 et qui était construit de la même façon (entre rap et beat seul), c’est donc la deuxième collaboration des deux artistes. Pour rester dans le thème du premier projet et coller à leur titre énigmatique, les textes et les instrus évoquent clairement la mort et la mélancolie. Le premier morceau, nommé « N’ouvrez pas ce cercueil ! », ne comporte pas de texte mais vous plonge inexorablement dans cet album. Et si ouvrir le cercueil, c’était ouvrir le CD de façon physique, mais aussi symbolique. Viennent ensuite les cinq tracks dans lesquelles Lucio Bukowski œuvre. L’EP se cloture par quatre instrus, histoire de se languir du futur album.

La question à mille francs : pourquoi un tel titre, « … » ? Slapzine aurait bien quelques pistes: des points de suspension dans la mouvance du « Rien » d’Odezenne, même s’il est peu probable que Lucio et Mani n’aient pas eu une idée propre. Quelque chose qui renverrait au néant, à la non définition de leur style. Mais aussi, dans la mouvance des textes et des sons de l’album, une idée autour de la mort, comme si les trois points n’étaient que la poussière dont tu es issu, et à laquelle tu retourneras. Ou peut-être renvoient-ils à l’icône de chargement, en attendant l’album. Enfin, il ne semble pas absurde de concevoir ce signe de ponctuation dans son sens propre, comme un interlude, une pause à laquelle Lucio Bukowski a été contraint pour raison médicale. Après cinq mois sans concert, le roi se relève à nouveau en compagnie de Mani Deiz, pour un projet plus qu’attendu dans le rap français.

Allez, viens écouter le maxi, c’est une surprise, ça fait toujours plaisir, et c’est ici.

Mention spéciale pour « La dynamite est bonne à boire » !

A lire aussi

Gesaffelstein – Aleph

Aleph est le genre d’album qui irait parfaitement pour la B.O d’un film d’horreur futuriste ou d’un rapport sexuel forcé non protégé. Aleph est à l’image de sa pochette: à la fois sobre et complexe, un labyrinthe électronique duquel on ne peut échapper.

Lire l'article

C’est l’hiver, on veut des trucs frais !

Si de cette année 2013 de rap français, tu as aimé les albums de La Fouine, Maître Gims ou encore Kaaris : DEGAGE. Ici, on parle des bonnes choses.

Lire l'article

Le webdoc qui vous emmène dans les Catacombes.

« Catacombes », réalisé par Victor Serna, vous plonge dans la « société cata parisienne ». Au programme: grosse fête, exploration de bunker nazi et rencontre avec des cadavres de parisiens.

Lire l'article

[PHOTOS] L’Expo Contre Attaque !

À deux mois pile du prochain opus de la saga, L’Expo Contre Attaque atterrit à la Galerie Sakura et fait la part belle à l’univers Star Wars. 35 artistes, 150 œuvres, des figures emblématiques et un univers qui inspire toujours autant.

Lire l'article

Du même auteur

NKM pour quatre euros de plus…

Un concours lancé par l’Humour de Droite pour l’affiche de campagne de NKM, ça finit forcément en WTF

Lire l'article

Prends ton ride de poudreuse

Allez, une petite pépite venue du froid. Du froid des montagnes. Il s’agit d’une websérie sur le freeride (et le freestyle un peu) concoctée par des Français. A noter qu’elle a reçu l’award de la meilleure websérie fin septembre 2013.

Lire l'article