Cuvée Sonore #58 – EL CHAPO

La défonce à portée d'oreille grâce à cette cuvée sonore spéciale drogue de synthèse.

 

A lire aussi

Cuvée Sonore #15 – Summertime

Cuvée de l’été en honneur au soleil. On a sorti le Yquem et les chipo, sélectionné la crême du son chill, alors ramène des bières, ton maillot et ton chapeau

Lire l'article

OVNIS : une soirée avec les ufologues bordelais

On a passé une soirée avec des chercheurs d’ovnis et des gens persuadés qu’un complot mondial se trame pour nous maintenir dans l’ignorance.

Lire l'article

Cuvée Sonore – Sur ton #31

Excuse-moi de te dire ça mon pauvre José, mais tu confonds un peu tout. Tu fais un amalgame entre la coquetterie et la classe. Tu es fou. Tu dépenses tout ton argent dans les habits et accessoires de mode mais tu es ridicule.

Lire l'article

Odezenne mérite-t-il vraiment tous ces éloges ?

Voilà sept ans que nous prônons Odezenne à tous les coins de rues, à toutes les soirées. On en a usé des enceintes à trop vouloir monter le son, on en niqué des cordes vocales à trop gueuler aux concerts. Mais ce temps est révolu : Dolziger Str. 2 est sorti. Overdozenne ? Peut-être bien ouais.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

L’agenda international 2014

Le retour de la puissance russe, les Jeux olympiques, la Coupe du monde de foot, les commémorations de la Première Guerre mondiale et de la chute du mur de Berlin seront les événements incontournables de cette année. Mais pas seulement…

Lire l'article

[ITW] HOPARE x Le M.U.R. de Bordeaux

Ce sont les portraits de trois femmes rencontrées au cours de ses voyages à travers le monde, que l’artiste Hopare, graffeur parisien de 26 ans, a décidé de représenter sur le mur de l’école Stendhal aux Chartrons.

Lire l'article

Du même auteur

LES QUATRE SESSIONS #1 Automne

Première tartine maison.

« A l’automne, les arbres font un striptease pour faire pousser les champignons »

Lire l'article

[Témoignage] – Chroniques d’un néo-prof de banlieue – Tome 5 : Le déclic ou la révélation

[Retrouvez les épisodes précédents par ici] Et puis soudain tout s’éclaire. Ce n’est pas la résolution de l’énigme de Pythagore ni la révélation de la présence de Dieu, mais ça va mieux. Finies les heures de dépression, finies les remises en questions incessantes, fini le sentiment d’impuissance.     La rentrée de janvier s’est accompagnée d’une […]

Lire l'article