Cuvée Sonore #46 – Merci Booboo’zzz

En Juin 2013, le Saint-Ex, bar-concert qui animait la cave voutée du 54 Cours de la Marne, avait dû mettre la clé sous la porte pour différentes raisons. Le public n'était plus aussi assidu qu'auparavant, la trésorerie faisait défaut, et d'autres raisons administratives le pressaient de passer le témoin. Triste nouvelle pour le public bordelais, qui retrouvait néanmoins le sourire en apprenant que le Booboo'zzz viendrait prendre le relais. Plus coloré, moins underground, l'alter ego du club de Bisacarosse a vite fait oublier l'ambiance terne (mais assumée) du Saint-Ex pour proposer une prog reggae/soul/funk dans un véritable lieu d'échanges.

Il y a peu, Slapzine s’inquiétait des bruits de couloirs, qui disaient que le Booboo’zzz, lui aussi, finirait par être victime de décisions administratives. Aujourd’hui, impossible de repousser l’échéance, le Booboo’zzz, c’est fini. Alors, pour clotûrer cette dernière semaine d’activité, l’équipe du bar a rédigé le texte qui suit, et façonné une playlist avec les artistes qui ont marqué le lieu. En deux mots : Merci Booboo’zzz

 

On a quitté la plage pour les pavés. A Biscarosse c’était le temps d’un été. A Bordeaux, on voulait y rester toute l’année. On a essayé.
Une page se tourne et il est inutile pour nous d’évoquer à nouveau ces arrêtés (préfectoral et municipal) qui, pour le coup, nous ont bien arrêté (ah le sens des mots !). Les groupes (afro soul funk reggae) bordelais avaient trouvé leur lieu, leur espace d’expression.
On pensait faire  partie de ce quartier (vous savez, le « bronx » bordelais comme on dit dans les médias). On pensait aussi que la musique était un vecteur de cohésion sociale. On pensait donc, par déduction, que l’on participait à la vie de quartier, à son apaisement et pas l’inverse.
Nous en tout cas, on les aime ces musiques-là. On sait aussi pour l’avoir constaté, que vous êtes nombreux à les aimer.
Revenons donc à l’essentiel : les lieux disparaissent, les initiatives sont freinées, mais la musique reste.

A lire aussi

Bande annonce à la moulinette : Pulp

A l’occasion d’un ultime concert, Florian Habicht a transcrit la musique de PULP à l’écran, et dressé un panorama intergénérationnel des Sheffielders.

Lire l'article

Cuvée Sonore #59 – BETTER HAVE MY MONEY BITCH

« On eut dit qu’en quelque façon la ferme s’était enrichie sans rendre les animaux plus riches hormis, assurément les cochons et les chiens. »

Lire l'article

[ITW] HOPARE x Le M.U.R. de Bordeaux

Ce sont les portraits de trois femmes rencontrées au cours de ses voyages à travers le monde, que l’artiste Hopare, graffeur parisien de 26 ans, a décidé de représenter sur le mur de l’école Stendhal aux Chartrons.

Lire l'article

HOLY WOOD : Soirée projections et fanzines Skate

Une soirée skate made in Bordeaux le 16 janvier 2015 à l’atelier Raymonde Rousselle. Projections de films, Webzines et autres surprises sont au programme.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Cuvée Sonore #50 – Saint-Emilion Jazz Festival

Du 17 au 19 Juillet, Saint-Emilion ouvre la porte de ses chateaux à un jazz soigneusement choisi.

Lire l'article

Cuvée Sonore 65 – Shake ton Boogie Woogie

Pour la petite histoire, ce style musical parent du jazz, est né dans les années 20 en Louisiane et au Texas. Les bûcherons, après une grosse journée à trimer, se divertissaient en chantant et dansant dans leurs baraquements. Pour les ambiancer, des musiciens se déplaçaient en train d’un campement à l’autre. Ils jouaient souvent du piano […]

Lire l'article

Du même auteur

Cuvée Sonore #39 : Les oiseaux

Birdman a tout raflé aux Oscars. Depuis, force est de constater que l’oiseau revient à la mode. Mais ne vous méprenez pas, on est attirés par les plumages nobles : plutôt aigle que coq, plutôt faucon que pigeon.

Lire l'article

Le point JPP : Sévices Publics

Gros blues dans les médias publics, on appelle Sexion d’assaut à la rescousse. Au delà des promesses vendeuses, notre JPP n’est pas dupe : la maison brûle.

Lire l'article