Cuvée Sonore #41 – Covers 2

Sortez cover !

Le moment le plus attendu de l’année, par les fans de Johnny et Sardou, est sans conteste la retransmission du concert annuel des Enfoirés. Grand moment de télévision, presque aussi mythique que le Téléthon ou le dernier épisode de Derrick, le concert des Enfoirés réunit nos plus grands chanteurs et chanteuses, de la scène de nos grands-parents à celle de nos futurs enfants. L’oeuvre caritative amorcée par Coluche en 1986 se targuait de 5 artistes. En 2015, 35 de nos champions nationaux officiaient sur les scènes de France. La voix suave de Zaz, combinée aux accords de Goldman et harmonisée par la prestation scénique de Michelle Laroque, la voilà la clé du succès. Avec un single presque aussi ingénieux que Get Lucky, les Enfoirés entamaient leur « route » sur les chapeaux de roue. Véritable hymne à leur relève, le comité des chanteurs « bankable » venait louer les atouts d’une génération nageant dans le bonheur. Véhiculant un message de paix et d’harmonie, les paroles nous poussent à devenir des êtres meilleurs. Nous, êtres humains de la race des jeunes, nous lèverons dans le bus pour laisser notre place aux vieux. Nous éviterons de pousser ces mêmes vieux sous un camion au passage piéton. Nous nous réveillerons plus tôt, en arrêtant de se branler 3h le matin. Nous arrêterons le McDo et sa nourriture du diable, et surtout, travaillerons pour payer des dentiers à ceux qui n’ont déjà plus que les gencives pour mastiquer. Dans tout ça, on ne sait plus vraiment où situer le pauvre homme au coin de la rue, transi de froid et crèvant la dale devant nos yeux accoutumés à la déchéance. On ne sait plus vraiment à qui sera donnée la soupe chaude servie par des gens dévoués. Mais qu’importe, tant qu’on s’occupe de nos vieux, rien ne peut nous arriver.

Les Enfoirés ont le don incontestable de faire des reprises magnifiques. Chantés à la perfection, par Mimi Mathy ou Mickaël Youn, les titres entonnés sont un hommage aux plus grands succès commerciaux des derniers mois. Booster les ventes des artistes qui ont usé notre poste radio, c’est essentiel. C’est en augmentant le fossé qui sépare les labels indépendants des grosses maisons de disques qu’on instaure la cohésion et l’entraide, c’est bien connu. C’est en redorant le blason de titres façonnés au succès qu’on permet à la création et au talent de s’illustrer. A l’image de ces stars, auxquelles on aurait tort de ne pas vouloir s’identifier, nous vous proposons ici un medley de reprises. Pour cette deuxième édition (la première est ici) nous faisons la part belle aux titres oubliés par nos stars nationales, mais après tout, on ne peut pas non plus leur demander d’être parfaits…

Lever de rideau

The Theorist Piano – Drop The Game

Badbadnotgood – Flashing Lights

The Puppini Sisters – I Will Survive

Wise Guys – Angels

ThePianoGuys – Paradise

Jimi Hendrix – Hey Joe

Entracte

Eva Cassidy – Wade in the Water

Charles Bradley & The Menahan Street Band – Stay Away

Lianne La Havas – Twice

Walk off the Earth – Les Champs-Élysées

Coldplay – Fight For Your Right

Noraa – Aïcha

Changement de plateau

Axel Boys Quartet – Barbie Girl

Paul Anka – Smells Like Teen Spirit

Lourdes Hernández – We Will Rock You

Monophonics – Bang Bang

Mark Ronson – Toxic

Poni Hoax – Wanda’s Loving Boy

Mort sur scène

Tame Impala – Stranger In Moscow

Banks – Are You That Somebody

Hawa – Dance

Nouvelle Vague – Guns Of Brixton

 

 

A lire aussi

Cuvée Sonore #4 – Christmas

A la carte ce soir, des toasts soigneusement badigeonnés, une bouteille poussiéreuse de Gewurztraminer qui se languit depuis des mois de se faire péter le bouchon, des appareils photos qui ne capteront qu’une énième photo de famille et un un arbre qui brille en plein milieu du salon.

Lire l'article

Claque Webosphérique #14

La Claque Webosphérique, sélection de jolis reportages dénichés sur les internets, se consacre aujourd’hui aux femmes. On se ballade au Yémen, au Mexique, en Afghanistan, dans les bureaux de la DGSE et dans les coulisses du Moulin Rouge. Bam, Claque Webosphérique !

Lire l'article

Cuvée sonore #48 — Garorock

Slapzine continue la tournée d’été. Place au festival Garorock les 26, 27 et 28 juin du côté de Marmande (47).

Lire l'article

[ITW] Heymoonshaker : sail or swim

Quelques jours après la sortie de NOIR, leur deuxième album, le duo anglais a posé ses valises à Bordeaux, prêt à se frotter à la cale de l’IBOAT. C’est dans le salon supérieur du bateau que Dave Crowe et Andrew Balcon ont accepté de nous rencontrer.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

ABCDR DE L’ACTU: SEMAINE DU 9 AU 15 MARS

Une semaine du rire aux larmes entre un vol solaire autour du monde et le crash d’un hélicoptère en Argentine. C’est aussi ça l’ABCDR de l’actu.

Lire l'article

Good Grooves #16 / Nick Waterhouse – Holly

Holly est le 2e album de Nick Waterhouse, toujours avec un goût de Sixties très prononcé, alors « come on baby, put your shoes on, we gonna dance o’ night ! »

Lire l'article

Du même auteur

Cuvée Sonore #39 : Les oiseaux

Birdman a tout raflé aux Oscars. Depuis, force est de constater que l’oiseau revient à la mode. Mais ne vous méprenez pas, on est attirés par les plumages nobles : plutôt aigle que coq, plutôt faucon que pigeon.

Lire l'article

Cuvée Sonore #44 – Travailler

En raison d’un appel à la grève par plusieurs organisations syndicales portant sur les difficultés budgétaires et la défense de l’emploi à Radio France, nous ne sommes pas en mesure de diffuser l’intégralité de nos programmes habituels. Nous vous prions de nous en excuser.

Lire l'article