Cuvée Sonore #11 – Inspiration Classique

Chandeliers, tapis rouge et majordomes sont réunis pour cette réception hors du commun. Rien ne dépasse, et les intendants s’effacent au profit des convives. L’élégance fait foi de condition préalable au bon déroulement de la fête. Les mains masculines se serrent d’une poigne assurée quand les doigts féminins se laissent embrasser. Tout le monde respecte les codes tant et si bien que le festin commence même avant l’heure prévue. Les musiciens se préparent à accompagner la cérémonie au parfum d’abondance. L’entrée arrive dans sa cloche quand les premières notes résonnent. La musique surprend, dérange, et tout le monde en vient à se demander qui a bien pu commander cette barbarie sonore qui trouble l’appétit. Le groupe est congédié et tout le monde reprend sa besogne au son du métal agressant sauvagement la faïence. Les verres se vident peu à peu, et les mondains rougissent du nez. Progressivement, tout le monde se met à vociférer pour faire prévaloir son organe vocal. La maîtresse de maison, quelque peu déroutée par la tournure de la réception n’a d’autre choix que de rappeler ses musiciens. Ils entonnent alors les canons qui tout un chacun attendait, mais dans un registre que personne ne décèle vraiment. On y reconnait bien là l’harmonie de Mozart, les thèmes de Brahms ou encore les mouvements de Beethoven, mais ils dénotent une forme inconnue. Serait-ce cet énergumène qui parle très vite au-dessus du son ? Ou encore ce jeune palefrenier qui a troqué ses bottes pour une guitare au son hargneux ? Personne ne saurait le dire, mais la liqueur a pris le dessus, et Marie-Charlotte la Sainte Nitouche en tête de file, pourtant d’ordinaire si introvertie, voilà que tout le beau monde en vient à se dandiner sur les tables.

Inspirez-vous des grands noms pour les magnifier : écoutez cette cuvée sonore aux racines canoniques et à l’ambiance électrique.

Entrées

Leo Le Bug – Mop Requiem (Mozart)

Professor Green ft. Chynaman and Cores – Upper Clapton Dance (Brahms)

a+ – enjoy yourself (Beethoven)

Plats

Eumir Deodato – Also Sprach Zarathustra (Strauss)

Nas – I Can (Beethoven)

Era – Bach + Ritus Pacis + Concerto N°3 (Bach)

Desserts

Les Quatre Barbus – La pince à linge (Beethoven)

Shawn Lee’s Ping Pong Orchestra – Dance of the Sugar Plum Fairy (Tchaikovsky)

JerryC – Canon Rock (Pachelbel)

Digestifs

Walter Murphy – A Fifth of Beethoven (Beethoven)

Procol Harum – A Whiter Shade Of Pale (Bach)

En ne vous souhaitant pas un bon appétit, ce serait présenter une mauvaise éducation !

 

crédit photo : J. Edgar