Cuvée Sonore #10 – Covers

Pourquoi me traitent-ils d’imposteur ?
C’est probablement la question que s’est posée le premier manant qui a osé s’approprier une chanson pour en faire du neuf. Peut-être était-ce seulement un rythme, à l’âge de Pierre. Ainsi, la tribu s’est retournée avec des grands yeux vers lui alors que chacun jetait son dévolu sur le pauvre Oursmouth qui avait posé le pied sur le paillasson de la grotte. Le musicien, faible être qui accompagnait le repas, du joli bruit de ses bâtons creux, avait accroché un rythme plutôt entraînant, mais seulement jusqu’à ce que le chef de la tribu se rende compte qu’il l’avait déjà entendu sur le tourne-caillou de son grand-père. Sans plus tarder, l’ensemble de la tribu se concerta. « EUH MEUH AMMAMOUMOU » dit le patriarche, avant que la tribu réalise qu’en fait personne ne savait vraiment parler. Ils tombèrent tout de même d’accord (personne n’a jamais vraiment compris comment), sur le fait que Meuchel le bâtonniste, devait démissionner en laissant sa lettre, craftée sur feuille de Chêne, sur le comptoir de la DRH.
Il prit donc ses clics et ses clacs sans plus tarder, se disant qu’il pourrait facilement berner la tribu d’à côté. Ce fût un succès, il devint chef du Harem des MOUMEUMEU grâce à ce beat que personne ne reconnaissait, devint riche comme Crésus, qu’il n’eut la chance de connaître et se fit nourrir jusqu’à extinction …

J’aurais pu vous faire l’histoire fictive de Matt Pokora et des reprises de Jean-Jacques, mais j’osai craindre que le dialogue entre les personnages fusse bien moins élaboré. Sur ce, profitez donc de cette cuvée à la robe de chansons connues, et au palais fruité de leurs reprises.

Entrées

Madilyn Bailey – Berzerk

The Lost Fingers – Billie Jean

Plats

Roseaux – Walking On The Moon

The Bacao Rythm & Steel Band – P.I.M.P

Naosol & Waxx – Clint Eastwood

Desserts

Michaels ans Scott– Stayin’ Alive

JJ – Still

Marcela Mangabeira– September

Digestifs

Yaron Herman – Toxic

Jain – Say My Name

F.M – Heart Of Glass

En vous souhaitant un bon appétit, cela va sans vagir !