[LIVE REPORT] Arthur Beatrice et Apes & Horses au Badaboum, Paris

Mardi 16 février, on était au Badaboum, à Paris. Et on était content d'y être, parce qu'on a assisté à deux très jolis (mais très courts) concerts, assurés par Apes & Horses et Arthur Beatrice.

Très jolis, c’est vrai, ces deux concerts. Élégants, aussi. Mais surtout captivants et prometteurs.

Le duo parisien Apes & Horses ouvrait donc cette soirée. En l’espace d’une courte demie heure, on a pu découvrir en avant-première quelques unes des fines compositions qui figureront sur leur nouvel EP qui paraîtra en Avril. Et le jour venu, ce serait dommage de passer à côté. Mais en attendant, on peut toujours s’en remettre à leur excellent EP Bleu Nuit, sorti en 2013 chez Cracki Records, ou à leur dernier single ci-dessous.

 

Aux alentours de 21h, c’était au tour d’Arthur Beatrice de prendre place sur la scène du Badaboum. Même après six mois sans avoir joué en public, Ella Girardot et ses copains musiciens (puisqu’à présent, à peu près tout tourne autour d’elle – de la couverture du nouvel album jusqu’au chant) n’ont pas mis longtemps pour nous filer la petite claque à laquelle on ne s’attendait pas. Les derniers singles, « Who Returned » et « Real Life« , nous ont laissé sur notre faim. Mais ce nouvel album, dont la sortie est prévue pour le 20 Mai, est définitivement taillé pour le live. La section rythmique se fait plus présente et plus énergique qu’auparavant, les mélodies se défont peu à peu de la mélancolie ambiante sur Working Out (le précédent album), mais reste cette voix, impressionnante de précision, de puissance, qui fascine dès les premières notes. Un excellent concert, qui s’est fini plutôt brutalement sans rappel, malgré les chaleureux applaudissements dans la salle, et qui n’a compté qu’une seule chanson du précédent album (« Midland« ), ce qui assombrit un peu le tableau.

On retiendra surtout qu’on a deux très bons disques à écouter au printemps.

 

Merci à Super pour la soirée.