L’association Slapzine

 

Né en fin d’année 2012, d’un ménage à 3 en toute légalité, Slapzine vit une partie de son enfance dans le quartier populaire de Saint-Michel à Toulouse. Ses parents, 3 étudiants bordelais expatriés dans la ville rose pour la suite de leur cursus, voient d’abord en lui une tribune d’expression, un interface de liberté pour exercer leur passion commune pour le journalisme. Rapidement façonné par les outils de publication assisté, Slapzine prononce ses premiers mots en Janvier 2013. Empruntés aux champs de l’actualité, du street art et de la musique, les palabres du jeune média s’étoffent au gré de ses rencontres. En un an, il s’entoure déjà d’une dizaine de camarades, et commence à explorer le cinéma et la littérature, et parfois, pète une pile jusqu’à s’enquérir de tous types d’absurdités qu’il déniche sur la toile.

 

En peu de temps, Slapzine se pare d’une flopée de rédacteurs, aux projets ambitieux et à l’éthique peu farouche. Fin 2014, il pose ses valises à Bordeaux, et part explorer les recoins sombres des écoles de journalisme. Il y trouve un vivier de futurs journalistes motivés par l’idée de s’exprimer sur un site internet qui ne s’impose pas de barrière, et qui refuse de rentrer dans les carcans. Quand l’intérêt de son lectorat, des instances culturelles et des apprentis journalistes girondins atteignent des sommets, Slapzine se dit qu’il est temps d’officialiser sa petite entreprise.

 

En Octobre 2015, petit média devient (un peu plus) grand, et mute en association. Avec cette officialisation, il commence à organiser ses propres évènements, explorer des nouveaux champs, et recruter les rédacteurs qui en feront les beaux jours.

 

Slapzine est journaliste, étudiant, proche de son lectorat, mais avant tout, il est et restera indépendant pour vous et grâce à vous.

 

Slap X SO