Bande Annonce à la moulinette : Red Army

Ce mercredi 25 février sortait aussi Birdman, LE film sur lequel tout le monde se caresse en ce moment, car récompensé aux Oscar dimanche dernier. Mais non, on n'en parlera pas ici. D'abord, parce qu'on préfère mettre en avant des films qui ne font pas de grands barroufs médiatiques, et secondo parce qu'on l'a déjà vu. Ce qui n'est pas dans l'optique de cette chronique. Cette semaine, nous avons décortiqué un documentaire, une première pour la Bande Annonce à la moulinette. Car oui, les documentaires sont aussi du grand cinéma. Coup d'oeil donc sur Red Army, une production américano-russe réalisée par l'Ukrainien Gabe Polsky, racontant la chute de l'Union soviétique à travers l'ascension et l'écroulement de son équipe de hockey. Et même si on ne connaît rien à ce sport, on devrait être saisi par ce documentaire détaillant un pan de l'histoire soviétique méconnu.

 

534408

La Bande-Annonce décryptée :

Durée : 2 min 01

Nombre de plans : 61

Échelle de jouissance : 8/10

La punchline :  « Traditionnellement, dans les films, les méchants sont battus et l’histoire finit bien. Je ne peux rien promettre pour celui que vous allez voir.  »

On a compris que :

Bonjour. C’est moi, Ronald Reagan, et ceci est mon fauteuil que vous voyez, derrière, là. Pas mal, non ? C’est russe. Je me permets d’interrompre ce flim parce qu’on se fout un peu de ma gueule. C’est du vol et du plagiat. J’aime pas trop les voleurs et les fils de pute. Dans ce film, on voit la naissance du hockey avec Viktor Tikhonov, choisi par le KGB, cette espèce de gros ours qui demandait à ses joueurs de faire du ballet et du jonglage. Il y a aussi Slava Fetisov, qui fut le premier officier de l’armée soviétique à affronter les autorités suprêmes pour venir jouer en Amérique. Parce qu’il avait des couilles grosses comme des patins à glace. Les journalistes vont interviewer des gens sur le héros. Vous allez voir que les témoignages, ça va être des flashbacks. Je le vois trop arriver. Argh, Rosebud !

 

Fiche technique :

Réalisateur : Gabe Polsky

Genre : Documentaire historique

Nationalité : Américain, Russe

Date de sortie : 25 février 2015

Durée : 1h25

A lire aussi

Point JPP : Claire et les garçons

Non Jean Pierre, on ne parlera pas de toi aujourd’hui. Pour le retour de notre petite rubrique on préfère aborder le cas épineux de ta cop’s de machine à café, la sémillante Claire Chazal. Je suis sûr que tu ne nous en voudra pas, parce que là l’heure est grave mon gars.

Lire l'article

[EDITO] Nadine Morano : qu’elle est forte !

Malgré ses boulettes intersidérales, rien ne l’atteint. Un mélange politique d’Optimus Prime et d’un âne bercé trop près du mur. Respect.

Lire l'article

40 DJs pour 8 minutes de scratch intensif

L’étape tokyoïte iScratch du championnat du monde de DJing organisé par Redbull marquera les esprits. 40 DJs viennent d’y battre un record du monde : celui de la plus grande séance de scratch jamais réalisée. Ces 40 mercenaires, divisés au hasard par équipe de 10, ont collaboré pendant plusieurs jours afin de créer ce mix de […]

Lire l'article

[ITW] Entre un foot et un live, discussion avec Isaac Delusion

Après plusieurs EP et un album paru en juin dernier, les quatre français d’Isaac Delusion ont attiré plus d’un journaliste sur leurs productions. Pas mal d’adjectifs sont utilisés pour décrire ce qu’ils créent, on en gardera deux : « pop rêveuse » et « zouk paranormal ». Du coup, à l’occasion d’un live le 28 novembre à la Rock […]

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Good Grooves #33 – StaticObserver – Rabbit’s Run

Après un superbe premier E.P éponyme, le duo bordelais Static Observer nous revient empli d’une mélancolie saisissante et intriguante. Aux confins d’une pop alternative pessimiste, nourrie de trip-hop et de neo-noir, Rabbit’s Run appuie sans retenue les contrastes, et met en lumière nos plus beaux démons.

Lire l'article

Rétrospective Jodorowsky au CAPC

L’artiste aux 7 vies Alejandro Jodorowsky est un artiste chilien né en 1929. Il débute son œuvre lorsqu’il débarque en 1953 à Paris. Après Le fabricant de masques, une pièce écrite pour le mime Marceau, il est l’instigateur avec Roland Topor et Fernando Arrabal, du mouvement Panique. Ensemble ils filment, dessinent et organisent des performances […]

Lire l'article

Du même auteur

Le meilleur selfie de Sotchi

le meilleur selfie de sotchi

Lire l'article

Odezenne live session intégrale

La live session intégrale de l’EP Rien, ou l’art de faire « quelque chose de moins maîtrisé qu’une version disque classique où tout est fait séparément »

Lire l'article