BA à la moulinette – Her

Film d’anticipation bien ancré dans « son » 21ème siècle, Her est à la fois une satire de notre société actuelle et une réflexion sur les relations amoureuses, sentimentales et sociales.

Sur neuf films nominés pour l’Oscar du meilleur film cette année, seulement deux ne sortent qu’après la cérémonie dans les salles françaises. Her, réalisé par Maître Spike Jonze, en fait partie. Déjà acclamé par les critiques mondiales, Her remet le réalisateur (I’m Here ; Dans la peau de John Malkovich) sur le chemin du long-métrage, chose qu’il n’avait pas fait depuis 2009 avec Max et les maximonstres. Spike Jonze est aussi un réalisateur de clip renommé (voir notre cuvée sonore spéciale).

Her marque également les esprits par son casting détonant: Joaquin Phoenix en personnage principal, accompagné par la voix-off de Scarlett Johansson ; Amy Adams (Arrête-moi si tu peux ; Fighter ; American Bluff) ou encore Rooney Mara (The Social Network ; Millenium). Film d’anticipation bien ancré dans « son » 21ème siècle, Her est à la fois une satire de notre société actuelle et une réflexion sur les relations amoureuses, sentimentales et sociales.

Her

Durée: 2 min 22

Nombre de plans: 64

Echelle de jouissance: 8/10

LA Punchline:  « Comment un papa ordi appelle son bébé? Ma puce. »

On a compris que: 

Sur fond d’Avril 14th d’Aphex Twin, Mr Theodore Twombly à la big mustache (Joaquin Phoenix) contemple la ville de Los Angeles par le balcon de son immense appart. De retour devant son ordi, le mec débute une conversation avec le premier système d’exploitation intelligent. Après quelques questions sur sa vie personnelle qui semble triste et solitaire, le programme à fond rouge le met en relation avec Samantha, une sorte de Siri d’iPhone en beaucoup moins con, interprétée par Scarlett Johansson. Samantha va désormais faire partie intégrante de la vie de Theodore. A défaut d’un iPhone, cette IA s’avère perspicace, sensible et étonnamment drôle. Theodore ne mettra pas longtemps à tomber sous le charme de cette biche interactive. Elle le comprend, l’écoute, le guide dans le monde réel et semble prendre de plus en plus de place dans sa vie. Malgré les rencontres féminines qu’il pourra faire, Theodore s’accroche à cette IA qui s’adapte à sa personnalité, et va jusqu’à imaginer des parties de sexe virtuel. Big Mustache finira même par se foutre du reste du monde, peu importe qu’elle soit virtuelle, c’est avec Samantha qu’il semble le plus heureux.

Fiche technique:

Réalisation : Spike Jonze

Durée: 2h06

Genre: Romance, Drame

Origine: Etats-Unis

Sortie française: 19 mars 2014

A lire aussi

Aide au Cambodge : L’asso Help Kampuchea investit l’iBOAT

Jeudi 5 Mars, l’association caritative Help Kampuchea! investira l’iBOAT, le temps d’une soirée de concerts où se succèderont entre autres Mars Red Sky et Jil Is Lucky. Nous avons posé quelques questions à Lucile Sorin, sa présidente, afin d’en savoir un peu plus sur l’association.

Lire l'article

[ITW] D.Lights, le coup de projecteur sur Détroit qu’il fallait

Rencontre avec D.Lights, le superband issu de la culture de Detroit.

Lire l'article

Bande-annonce à la moulinette : The Lobster

Le cinéaste grec Yorgos Lanthimos signe avec « The Lobster » un objet cinématographique à l’allure complètement absurde, pour lequel il a reçu cette année le prix du jury à Cannes.

Lire l'article

[EDITO] L’Arabie saoudite est un défouloir facile

Presque deux semaines après les attentats du 13 novembre, on cherche les raisons de la colère. Les analyses fleurissent et l’Arabie saoudite, monarchie sunnite prônant un Islam rigoriste, est pointée du doigt. Un peu facilement parfois.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

La même voix que Bob Marley

Lire l'article

Week’s Words : semaine du 5 au 11 octobre

Chaque lundi, Week’s Words vous balance cinq informations dé-formatées qui n’ont pas ou peu fait l’actualité la semaine passée. Aujourd’hui on parlera de taxis, d’armes nucléaires moldaves, du cocorico technologique, de bières et de Wikileaks.

Lire l'article

Du même auteur

Peintures animées

L’émission australienne « The Elegant Gentleman’s guide to Knife Fighting » s’est amusée à animer des toiles de maîtres avec un résultat complètement taré

Lire l'article

Dessine avec les emojis

Voilà un site qui va t’occuper ami procrastinateur. Tu peux désormais dessiner avec les 722 emojis de l’iPhone ! Clique sur l’image pour accéder au site.

Lire l'article