BA à la moulinette : Les Merveilles

Dans ce film, pour lequel elle a obtenu le Grand Prix du jury au Festival de Cannes en 2014, l'italienne Alice Rohrwacher nous immerge chez elle, en Ombrie, pépite rurale tapie dans l’ombre de sa riche voisine la Toscane. "Les merveilles", récit quasi autobiographique, raconte l'histoire d'une famille d'apiculteurs qui a choisi de vivre en marge de la société, hors du temps, dans cette magnifique campagne transalpine. 

434735.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

La Bande-Annonce décryptée :

Durée : 1 min 34

Nombre de plans : 38

Échelle de jouissance : 7/10

La punchline :  « Je voudrais dire que certaines choses ne peuvent pas s’acheter »

 

On a compris que :

Gelsomina et ses trois soeurs vivent dans leur exploitation apicole (avec modération) dirigée par le père de famille, Wolfgang. Même si le cadre a tout d’une carte postale où l’on pourrait lire dessus « Bons baisers d’Ombrie », le papà mène la vie dure à sa descendance. Quand bien même une émission télévisée, présentée par la Monica nationale, arrive non loin de chez eux, le père tient les rangs afin d’éviter tout risque de capitalisation de ses ruches.

 

Fiche technique :

Réalisateur : Alice Rohrwacher

Titre original : Le Meraviglie

Genre : Drame

Nationalité : Italien

Date de sortie : 11 février 2015

Durée : 1h51

A lire aussi

Une fuite pour le film Deadpool

Un extrait plutôt prometteur du film Deadpool a été diffusé sur youtube. Une fuite qui présage quelque chose d’assez chouette.

Lire l'article

Week’s Words : semaine du 7 au 13 décembre

Comme chaque lundi, Week’s Words vous résume l’actualité passée inaperçue de la semaine.

Lire l'article

Week’s Words #35 : semaine du 31 janvier au 6 février

Comme chaque vendredi désormais, Week’s Words revient sur cinq actualités light qui ont marquées la semaine. Pour débuter ce mois de février, on a sélectionné des nouvelles venues d’Arabie saoudite, de Tokyo, d’Iran, des teufeurs français et du jeu Monopoly.

Lire l'article

« Dans mille ans, y’aura des singes dans la tour Eiffel »

Zippo m’a mis un sacré rondin. Et pour cause, l’EP, c’est Bûcheron. Mais attention, nul ne parle d’un mec avec une tronçonneuse, non celui-ci défonce les arbres à la bonne vieille hâche.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Bande annonce à la moulinette : 21 nuits avec Pattie

Les frères Larrieu retrouvent Karin Viard après « L’amour est un crime parfait ». Réalisateurs notamment de Un homme, un vrai (2002) et Les derniers jours du monde (2008) , ils sont de retour avec une comédie polissonnes, opposant Caroline la coincée (Isabelle Carré) et Pattie la coquine (Karin Viard).

Lire l'article

Pulp Fiction en 8-Bit

Un jeu Pup Fiction en version 8-Bit ? C’est possible de regarder, mais malheureusement, on ne peut pas y jouer.

Lire l'article

Du même auteur

Star Wars VII : la bande-annonce en LEGO

Lire l'article

Hipster, on t’aime.

Funky Belek, connu pour ses bootlegs dégueulasses (à base de Patrick Sébastien vs. Block Party) a concocté un hymne à l’amour des Hipsters.

Lire l'article