B.P.

ABCDR de l’actu : semaine du 12 au 19 janvier 2016

Chaque jour mérite une lettre disait un vieux sage bordelais. 7 jours, 7 lettres, c’est le même topos. On parle de D comme Générosité d’un président, de V comme Pauvres petits canards, et U comme Gros connard. C’est comme ça chez Slapzine.

Lire l'article

[ITW] Feu! Chatterton : certifié jeune, pop et français

Feu!Chatterton ne laisse pas indifférent. Avec l’album Ici le jour (a tout enseveli), ils relèvent avec brio le défi de chanter en français et sonner pop. Beaucoup s’y essayent, très peu y parviennent. On se devait de percer le mystère de cette équation si dure à résoudre.

Lire l'article

ABCDR de la semaine du 15 au 22 décembre

E comme Encore «Je voudrais que les gens viennent ici et voient notre quotidien.» https://t.co/eBQXZf9ITz#Bordeaux#Sahraouispic.twitter.com/jc0Aw7HONx — Rue89 Bordeaux (@Rue89Bordeaux) 16 Décembre 2015 Mardi, le squat des Sarahouis de Bordeaux situé sous la passerelle du pont Saint-Jean a été évacué, encore. La préfecture l’avait annoncé la veille pour faire suite à une décision de justice du […]

Lire l'article

[EDITO] Après les bombes de l’Organisation au drapeau noir, la France tombe dans le panneau du Parti bleu marine.

Dimanche 6 décembre 2015, le Front National a obtenu des scores historiques au premier tour des élections régionales. En constante montée depuis plusieurs années, le FN a profité du regain de peur suscité par les attentats. Au dessus du péril bleu marine planent ainsi les reflets sombres de l’Organisation Etat Islamique.

Lire l'article

Abécédaire de la semaine du 16 au 22 novembre 2015

Une semaine vraiment pas comme les autres. Après ces funestes attentats qui ont focalisé l’attention médiatique et ravivé des passions pas même éteintes, ce n’est pas évident d’être lucide. Mais le monde continue de tourner, et son actualité aussi. Revue non exhaustive des faits marquants de la semaine.

Lire l'article

[Edito] Un modeste appel à la tempérance

Vendredi 13 novembre 2015 au soir, on était bien. On coulait quelques bières, on écoutait du son. Et entre 21h30 et 22 heures, les alertes commencent à tomber. L’alcoolémie chute. Le stress et la peur grimpent. En direct. Depuis samedi matin, on tient une effroyable gueule de bois. Et c’est bien connu, il ne faut jamais prendre de décision quand on tient la gueule de bois.

Lire l'article