Bande dessinée d’anticipation : et si Marine Le Pen était présidente ?

La Présidente, BD parue en novembre 2015, a fait parler d'elle. Elle met en scène un pari qui semble de plus en plus plausible : et si Marine Le Pen gagnait l'Élysée ? Une projection dérangeante. "Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas".

« Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ». L’autocollant rouge apposé sur la couverture de la bande dessinée nous met en garde. Tout comme le visage enjoué de celle qui se tient derrière le bureau élyséen. Eh oui, La Présidente c’est l’histoire d’un futur tout à fait possible et plausible comme les médias aiment nous le rappeler chaque semaine. La Présidente, c’est l’avènement de la première femme présidente de la République française. Et quelle femme bon dieu : Marion Anne Perrine Le Pen, a.k.a Marine Le Pen.

À l’origine, de cette bande dessinée, il y a deux hommes : François Durpaire, historien et consultant pour des médias comme BFM TV. Ce dernier en est persuadé, Marine Le Pen sera bien élue en 2017 (le bougre avait quand même prédit la victoire d’Obama en 2007). Il compte donc écrire un roman pour « sortir du déni ». Après quelques discussions avec son éditeur, il est finalement décidé d’en faire une BD afin de profiter de l’impact des images et de rendre le message accessible à tous. Il fait alors appel à Farid Boudjellal, dessinateur et auteur notamment de la série « Petit Polio ».

Ensemble, ils jonglent entre politique fiction et anticipation afin de nous donner leur réponse à la grande question : que se passerait-il si les Français prenaient la décision d’élire, à la tête du pays, une personne issue de l’extrême droite ?

Il faut dire que le contexte est propice, avec les deux baffes infligées par le Front National aux deux dernières élections : 24,86 % des voix aux européennes en 2014, plus de 27% aux régionales en décembre dernier. Notons d’ailleurs que le livre est sorti avant ces dernières élections, il ne prend donc pas en compte ce scrutin et met même Marine Le Pen à la tête de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

C’est ici que la fiction commence : Le FN, fort de ces succès et avec l’étiquette « Premier parti de France », profitera dans les mois suivants de la victoire de Nicolas Sarkozy aux primaires des Républicains. Cet évènement prévu fin novembre 2016 entrainera une division des droites plus que plausible, avec la montée d’un centre-droit en opposition à la droite dure de Sarkozy. Ce schisme sera entériné par la candidature d’un François Fillon en 2017. Un véritable tapis rouge pour le FN.

7 mai 2017, 20 heures. Ce qui devait arriver, arriva. Marine Le Pen est élue face à François Hollande avec 50,41% des voix. Elle devient la première présidente de la République Française.

7 mai 2017. © Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

« Toute ressemblance avec des situations existantes ne saurait être que fortuite, à moins qu’elle ne résulte de la simple application du programme du Front National »

L’histoire se divise alors entre point de vue de l’Élysée (réunions et tractations entre MLP et ses généraux), paroles des médias/politiques et au travers une famille de Belleville, comme une petite histoire dans la grande histoire. La doyenne de cette famille, c’est Antoinette, une ancienne résistante qui est atterrée par le résultat de ces élections qui lui remémore des souvenirs sombres. Elle héberge Fati, une jeune sénégalaise sans papier en attente de renouvellement de sa carte de séjour et dont l’élection de la présidente va forcément compliquer la vie de tous les jours.

Et les petits-fils, Stéphane et Tariq qui rendent souvent visite à leur grand-mère pour discuter de la situation du pays. Ensemble, ils vont monter un média pour contrer le FN et « réinformer » les gens : résistance.fr. Ce dernier va s’immiscer dans le débat public aux côtés des médias traditionnels pour commenter et analyser chaque mesure prise par le nouveau gouvernement d’extrême droite.

Résistance.fr © Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis
Résistance.fr
© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

Sans trop dévoiler l’intrigue et les principaux ressorts scénaristiques de l’histoire, on découvre vite par les yeux de ces protagonistes les évènements qui rythmeraient les premiers mois de Marine Le Pen à la présidence. L’affirmation de la préférence nationale et le sort des immigrés (suppression du regroupement familial, remise en cause des accords Schengen, durée de la carte de séjour, suppression du droit du sol…), sortie de l’euro et retour au franc, sortie de l’OTAN, changements d’alliés (Exit Angela, bonjour Poutine) etc.

On assiste aussi à la promotion des lieutenants et fidèles du clan Le Pen à des responsabilités qui en feront frémir plus d’un (Zemmour à la tête du Figaro par exemple). Même certains aspects plus anecdotiques comme la photo officielle ou la garden-party sont FN-isés par les auteurs.

FN Garden Party, grosse ambiance © Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis
FN Garden Party, grosse ambiance
© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

Si certaines positions du parti sont connues, d’autres doivent être réellement anticipées. Par exemple le gouvernement en lui même (nécessité d’une alliance avec la droite de la droite) ou encore le référendum néo-calédonien prévu par les accords de Matignon en 2018 (on va pas vous mentir, ça se passe mal).

Mais bien évidemment comme toujours en politique, rien ne se passe pas comme prévu. Marine Le Pen et son gouvernement doivent rapidement faire face à des grèves, à un service public récalcitrant, à des tensions très vives, des arrestations en masse (notamment une véritable rafle dans le milieu du rap français, cocasse) et même un complot interne comme final de la BD qui fait, croyez le, réellement froid dans le dos.

Touche pas mon rap © Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis
Touche pas mon rap
© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

Coup de pub ou BD partisane ?

Le déroulé des évènements est entrecoupé de pages explicatives sur l’historique du parti et ses branches, et d’extraits du réel programme du FN afin d’appuyer le propos des auteurs, propos le plus souvent justifié par des études ou réflexions réalisées par des chercheurs et journalistes.

© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis
© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

Car oui, si on ne peut ignorer le parti pris des auteurs, il faut néanmoins leur reconnaitre une volonté de ne pas caricaturer. Ils ne font que mettre en images les réelles volontés du FN et tentent de répondre aux problématiques qu’elles provoqueraient.

La BD aborde aussi quelques questions actuelles et ne relevant pas d’une quelconque fiction, comme la surveillance numérique, instaurée par la loi sur le renseignement voté en avril 2015 suite aux attentats de Janvier. Ce dispositif, une fois entre les mains du pouvoir frontiste, se transforme en dangereuse tyrannie numérique digne de 1984.

© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis
© Durpaire/Boudjellal Ed. Les Arènes BD/Demopolis

Le style quasi-photographique de Boudjellal (qui est assez éloigné de son style habituel) renforce cette sensation de réalisme du récit qui se déroule devant nos yeux.
Si la BD manque de punch, notamment dans les intrigues et leur enchainement, elle reste efficace et a le mérite de poser la question : et si cela arrive, on fait quoi ? Réponse dans 15 mois ?

album-cover-large-28074



La Présidente 
par François Durpaire et Farid Boudjellal
Edition Des Arènes et Démopolis
20 euros

A lire aussi

Mandela, amalgame d’engagement et de sagesse

Slapzine revient, deux mois après son décès, sur l’oeuvre humaine de Madiba. Analyse en détail d’un combat d’exception.

Lire l'article

[ITW] SPAIK & CIX x Le M.U.R de Bordeaux

Pour la 12ème performance, le M.U.R de Bordeaux célèbre le « Jour des Morts » en accueillant pour la 1ère fois en France et en exclusivité le duo artistique SPAIK & CIX, deux phénomènes de la scène Graffiti mexicaine.

Lire l'article

ABCDR : Semaine du 26 octobre au 1er novembre

La semaine dernière était chargée en rucks, plaquages, passes sautées et autres mouvements d’envergure. Pour ceux qui avaient la tête dans la mêlée, compte rendu de l’essentiel de l’actualité que vous avez manqué ici.

Lire l'article

Cuvée Sonore #51 – Le Grand Souk

Le grand souk de Riberac, pourquoi y aller ? Ecoute et tu verras

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Claque Webosphérique #3

Cette semaine, ce sera Marche, mixité sociale parisienne, policiers américains zélés, guide coréen du nord super flex et Madiba at home.
Bam. Claque Webosphérique !

Lire l'article

[Portrait] Les leçons d’Hervé Le Corre

Portrait de cet auteur bordelais rare et passionné, qui, depuis vingt-cinq ans, trace son sillon dans le polar français, à l’abri des regards indiscrets.

Lire l'article

Du même auteur

Combien de temps pour résoudre un Rubik’s Cube de 17 faces ?

Réponse : 7h 32 minutes et 46 secondes. Donc si y’a rien à matter à la télé, tu sais quoi regarder maintenant.

Lire l'article

Comment rendre les chaines d’infos moins barbantes ?

Réponse : Foutre des magiciens en arrière plan.

Lire l'article