#SDBX4 : Les immanquables de la Semaine Digitale

sdbx4

Bordeaux, capitale du digital et du numérique en France ? C’est en tout cas ce qu’on pourrait croire quand on voit les projets ambitieux et les événements auxquels aspire la ville ces dernières années.  La Semaine Digitale, qui mêle économie, culture et arts numériques accessibles à tous en est l’exemple frappant. La Belle endormie est elle en passe de se réveiller numériquement ? Constat et programme des festivités. 

S’imposer en France sur le créneau du numérique et du digital, c’est en tout cas le souhait d’Alain Juppé et de sa municipalité qui caractérise le numérique comme « un formidable levier de performances économiques, sociales et écologiques». Mais ces belles paroles inscrites sur quelques pixels sur un lointain site internet se concrétiseront-elles réellement ? Eh bien, il faut avouer que « numériquement » pour l’instant, Bordeaux est très bien placé en France (avec Paris bien sûr en tête de gondole) et promet d’ici 2030, la création de 25 000 emplois et l’acquisition d’un label «French Tech».

Pour y arriver, la ville peut compter sur des atouts de choix comme l’ambitieux projet de la Cité Numérique (fort de ses 27 000m carrés tout de même qui, d’ici 2016, seront alloués au numérique), des PME ambitieuses (notamment dans le domaine du jeu vidéo ou de la santé numérique), des écoles et des centres de recherche bien placés, etc. Mais aussi des initiatives plus parlantes au commun des mortels que nous sommes comme le portail OpenData, les QR codes disséminés dans la ville et bien sûr cette Semaine Digitale qui s’annonce comme le grand catalyseur d’un Bordeaux numérique.

FM-07

Cette quatrième édition de la Semaine Digitale (abrégé #SDBX4) se déroulera donc du 13 au 19 octobre prochain. Fort de son succès l’année précédente ( + de 20 000 participants, faisant ainsi de la Semaine Digitale, l’évènement le plus populaire en France sur ce créneau), la ville a vu les choses en grand pour ce cru digital 2014.
Sur le thème «Les données et les objets connectés dans nos vies, nos entreprises, nos villes», petits et grands, néophytes ou connaisseurs auront le choix de plus de 70 évènements, animés par des intervenants internationaux et dispersé en une vingtaine de lieux plus ou moins atypiques de la ville.

Et comme on est sympa et hyper-connectés chez Slapzine, on vous a fait notre petite sélection des événements à ne pas louper pour cette SDBX4 :

 

L’essentiel :

16682
@1024 Architecture

Les MUST SEE, sous-entendez les évènements centraux qui rythmeront la semaine. Que ce soit expositions, ateliers ou soirées, il faudra en être pour avoir une vision globale de cette manifestation.

– La Nuit du web. Impression 3D, Drones, Transmedia, Villes intelligentes, Oenologie…Tous les thèmes (ou presque) sur la grand toile seront abordés en 30 conférences, ateliers, débats…
17 octobre au Hangar 14, 21h30-02h, gratuit, inscription obligatoire.

– Résidence digitale / SDBX4 by 1024.  Le collectif 1024 Architecture et Garage Cube investissent les locaux de Darwin afin de créer une enseigne LED en 3D au nom de SDBX4, qui sera ensuite exposé place Pey-Berland. Ateliers de confection seront donc proposés.
13 octobre 18-00h. 15/16/17 octobre toute la journée au Darwin Eco-Système, gratuit, entrée libre.

– Tesseract. « TESSERACT est une structure architecturale monumentale de près de 10 mètres de côté. Cette réalisation se réfère à l’objet géométrique et mathématique du même nom, réinterprété ici par une architecture de lumière dynamique. Installation innovante, elle réagit au son et invite le public à pénétrer et s’immerger dans cette cathédrale de lumière» Franchement, si ça vous donne pas envie.
15 au 18 octobre 18h-00h à la Base Sous-marine, gratuit, entrée libre.

– Soirée de clôture. Toutes les bonnes choses ont une fin. Trois sets d’artistes seront proposés au CAPC, pour fêter en outre les 10 ans de la tablette LEMUR. HOT CHIP/MAX COOPER/CARSTEN NICOLAI.
18 octobre 21h30-3h au CAPC Musée d’Art Contemporain. 10 € pré-vente, 15€ sur place

 

 

Le Data à l’honneur : 

@ Illinda
@ Illinda

L’open data ou libre disposition des données est au centre de cette semaine digitale. C’est pourquoi beaucoup d’évènements et d’ateliers sont là pour familiariser les gens avec les vagues de données de plus en plus importantes qui débarqueront dans leur quotidien

– Atelier Dataviz. Techniques de récupérations & représentations des données y seront abordés.
16 octobre; 18h30-20h30, gratuit, inscription obligatoire.

– WikiDayL’occasion de prendre part à l’histoire numérique de Bordeaux en complétant les pages wikipédia des bâtiments culturels de la ville. Petit plus, le fait de pouvoir rédiger les articles dans le lieu lui même.
18 octobre, 10-18h, gratuit, inscription obligatoire.

– Illinda immersion dans la ville connectée. Présentation du projet ambitieux de 4 étudiants (Epitech-eArtSup-ISEG-IONIS). Illinda pour Illustration Intelligente de la Data vous plongera dans la ville de demain, c’est à dire la ville connectée par excellence, mettant à libre disposition ces données.
15 octobre 14h30-15h à l’Hôtel de ville, gratuit, inscription obligatoire.

 

 

Arts numériques : 

@ Andhim (Get Physical - ALL)
@ Andhim (Get Physical – ALL)

L’art n’a pas attendu longtemps pour s’approprier les dispositifs numériques n’hésitant pas non plus à les détourner. #SDBX4 leur rend hommage en programmant des concerts et spectacles mêlant sonorités électroniques et visuels novateurs.

 Performance démo sur Game boy. Le duo 1up Collectif nous montrera qu’une Game boy ne sert pas qu’à finir pour la 14ème fois Pokémon.
15 octobre, 20h30-21h30 à l’Hôtel de ville, gratuit, inscription obligatoire.

– Hiroaki Umeda. Chorégraphe, danseur, concepteur son, image et lumière. Hiroaki Umeda, montrera à travers deux prestations la pertinence d’allier danse & nouvelles technologies.
16 octobre, 21h-22h, gratuit, inscription obligatoire.

– Murcof+Simon GEILFUS 17 octobre, 21h-22h, à la Base Sous-marine, gratuit, inscription obligatoire

– ASP ABSTRACT SOUND PROJECT 17 octobre, 21h-3h, aux Vivres de l’Art, 12€/15€ non adhérent

 

Mais aussi le OFF de l’iBoat qui programmeront durant toute la semaine :

Le 15/10 Regal Sound (Tech – House), avec : MORRT (UK – Nu Wave Records ) ROMBO (FRA – Tealer Records ) ARTICH (FRA)

Le 16/10 Crème Fraiche (Techno) avec : LOOK FOR DEVICE (Live) PAMINA (Live) + guest

Le 17/10 Technicolor (Tech – House), avec : Andhim (Get Physical – ALL) Atlantic (Bdx) Maxi Fisher (Biarritz)

Le 18/10 Syndrome (techno) avec : James Ruskin (Blueprint /Tresor – UK) + guest

 

Le TURFU, c’est maintenant :

Oculus Rift
Oculus Rift

– Interfaces immersives avec drones et Oculus Rift. La réunion des deux gadgets les plus hypes du moment. Oui, ça vaut le détour (même si pour des raisons évidentes, on doute que l’on puisses tester la bête).
16 octobre, 19h-20h à l’Athénée municipal, Gratuit.

– ESCEN Night. Présentation par les étudiants de l’ESCEN de divers objets connectés à travers la ville. Drones, voitures connectés et autres…
16 octobre, 19h-22h, inscription sur le site de l’ESCEN.

 

Le jeu vidéo, c’est sérieux : 

19562

Qui dit numérique veut bien sûr dire aussi jeu vidéo et par extension ses créateurs & programmeurs. Le « dixième art » est à l’honneur avec pas moins de 4 rendez-vous dans la semaine :

– Le jeu vidéo en famille. N’en déplaise à une certaine ex-championne olympique et un célèbre animateur, le jeu vidéo peut être une source de loisir et de liens dans la famille. Pour ou contre ? Débats et partie entre générations pour régler le problème au programme !
15 octobre, 15h30-17h30 à l’Hôtel de Ville, gratuit, inscription obligatoire.

– Jeux vidéo expérimentaux. Conférence par le collectif One Life remains (vous admirerez la référence).
15 octobre, 19h-20h à l’Hôtel de Ville, gratuit, inscription obligatoire.

– Secrets de fabrication d’un jeu vidéo. Cycle de conférences sur la création ainsi que les métiers & formations du jeux vidéo.
16 octobre, 13h30-16h45 à l’Hôtel de Ville, gratuit, inscription obligatoire.

– Code of War. Avis aux fans de programmation. Code of War est une véritable compétition entre programmeurs. Les joueurs réunis en équipe devront concevoir une Intelligence Artificielle qui devra assurer… la gestion du camion de réapprovisionnement des stations Vcub. Rien que ça, ça vaut le déplacement.
17 octobre, 10h-18h à Darwin Eco-système, gratuit, inscription obligatoire.

 

Le tricot numérique, c’est hype : 

Crédit photo : Louis Eveillard
Crédit photo : Louis Eveillard

Oui, vous avez bien lu. Le tricot ou l’art subtil de «fabriquer une étoffe à partir de fils» sera mis à l’honneur à travers deux évènements :

– Le tricodeur. Croisement entre textile et numérique, ce projet mené par l’association Sew & Laine permettra «d’expérimenter les possibilités du piratage et du détournement de machine à tricoter au service du design graphique».
14 et 18 octobre, 14h-15h30 à l’Hôtel de Ville, gratuit, inscription obligatoire.

– Tricot ré-créatif et gourmand : ou comment s’initier au tricot à tout âge à l’heure du goûter. Après la théorie, la pratique. En parallèle, Sew&Laine proposera donc un apprentissage manuel du tricot.
14 et 18 octobre, 15h30-17h à l’Hôtel de Ville, gratuit, inscription obligatoire.

 

Sur un malentendu : 

© Lemur
© Lemur

Enfin ceux sur lesquels on hésite encore un petit peu…

– Tournoi de Muscle March. Pourquoi ? Oh comme ça
14 octobre, 14h-17h30 à l’Hôtel de Ville, gratuit.

– Le Géocaching. Réservé à un public plus jeune, ce cache-cache numérique à l’échelle de la ville propose deux parcours pour une randonnée d’1,5km. Il n’y pas d’âge pour une chasse au trésor !
18 octobre, 14h-18h, gratuit, inscription obligatoire.

– Galago OrchestraProposé en amont de la soirée de clôture.  Bizarrement le fait d’assister à la tenue d’un orchestre par 25 enfants équipés de tablettes qui contrôleront sons et visuels, retransmis sur 24 haut-parleurs nous enchante moyennement.
18 octobre, 19h30-20h30, gratuit, inscription obligatoire.

Bien sur, n’hésitez pas à faire un tour sur l’agenda #SDBX4 pour voir l’intégralité des évènements proposés.