Point JPP : Claire et les garçons

Non Jean-Pierre, on ne parlera pas de toi aujourd’hui. Pour le retour de notre petite rubrique on préfère aborder le cas épineux de ta cop’s de machine à café, la sémillante Claire Chazal. Je suis sûr que tu ne nous en voudras pas, parce que là l’heure est grave mon gars.

Et oui le lundi 7 septembre 2015 la France a vécu ce que beaucoup d’experts appellent « un Pearl Harbour » émotionnel. En effet TF1, las de voir les audiences de ses JT dégringoler, décide manu militari de remercier Claire après 25 ans de bons et loyaux services.

Et là on a eu peur, d’abord pour toi mon petit Jean-Pierre, parce que si un tel monument a pu s’effondrer si vite en un été, on s’est aussitôt dit que tu pourrais aussi un jour nous quitter aussi brutalement. Mais aussi parce qu’on se demande désormais ce qu’il va advenir de la profession de journaliste déjà tant malmenée par les internets et l’illettrisme rampant.

Claire Chazal
Claire Chazal, évidemment.

Sur les réseaux sociaux c’est la panique, on voit fleurir les messages de soutien et autres “Je suis Chazal”.

Mais sérieux vous avez raison les gars, qui va nous bercer chaque vendredi soir avec la grande messe Chazalienne ? Une fois le choc passé, on s’est même demandé si notre vie avait un sens, et s’il ne valait pas mieux tout plaquer pour ouvrir une biscuiterie bio à Loudun.

On se souviendra donc de tes interviews politiques où Nicolas Sarkozy, François Hollande, et les autres tremblaient à l’idée même de se retrouver face à toi et tes questions qui mettent à mal tout un plan de com’. Jamais de complaisance, de sourires de connivence ou même de décolletés plongeants.

On honorera aussi jusqu’à notre dernier souffle ce ton journalistique et vocal si reconnaissable. Un filet de voix chevrotant et parfois bafouillant (petite coquine) qui nous hypnotisait.

Et puis, cette façon si mignonne de recevoir tes invités et de conclure ton journal par une petite touche culturelle qui donne du punch avant de sortir le samedi soir. Sans toi plein d’artistes coulos n’auraient pu devenir des vedettes du show biz : pas de ZAZ, de films de Kad Mérad, de Bénabar ou même de Shy’m. Sans toi c’est toute une industrie du disque qui serait encore plus mourante qu’elle ne l’est déjà.

Heureusement, ils sont quand même sympas à TF1, après des années de cadeaux et de prestations télévisuelles bien rémunérées (tu gagnais quand même plus que le PDG de la boite tous les mois petite cachotière), tu vas partir avec une petite indemnité pour te consoler : entre 2 et 4 millions d’euros. Encore heureux on a envie de dire, c’était le minimum pour une telle personnalité.

On va te l’avouer, on a chialé en écoutant ton dernier JT du dimanche 13 septembre, parce qu’on s’est dit que personne ne pourrait t’arriver à la cheville : après tant d’années de lune de miel tout est fini.

Vla t’y pas qu’on apprend dans la foulée qu’on allait te remplacer par une petite jeune qui n’était autre que ta remplaçante pendant les vacances (fourberie ultime), Anne-Laure Coudray. Khalife à la place du Khalife on a vite compris la manoeuvre de tes patrons.

Ben ouais, il valait mieux une petite jeunette souriante et pro qu’une quinqua dynamique qui ne fait rêver plus que nos darons. Face au vieillissement de ses téléspectateurs, on a cru bon chez TF1 qu’une nouvelle tête bien faite valait mieux qu’une vieille aguerrie.

Nonce Paolini
Nonce Paolini (PDG de TF1), un mec sympa.

Vous avez dit sexisme ?

C’est pas notre genre, ni celui de TF1, l’image de la femme y a toujours été respectée, y’a qu’à voir Secret story ou l’Île de la tentation.

En plus elles sont chiantes ces bonnes femmes, parce que ce sont les premières à s’auto-bascher ! Vous ne nous croyez-pas ? Regardez donc un des premiers JT de la nouvelle Chazal made in TF1 dimanche dernier (le 20 septembre) passer le plat à un collègue pour lancer un reportage sur la voiture du futur. Elle débute tranquille par « C’est beaucoup mieux pour les créneaux, nous les femmes en plus, on n’est pas très douées… » Bien vu Anne-Laure, je crois même que vous les femmes vous avez toujours eu du mal à faire du journalisme sans devoir être séduisantes à l’écran.

Au final TF1 nous donne une belle leçon de marketing et de sexisme ordinaire : vous l’avez compris on est trop trop trop fan de la ligne éditoriale de Claire Chazal, mais pour autant, on a la désagréable sensation que sous prétexte de rajeunir les audiences de la chaîne, une journaliste aurait moins le droit de vieillir qu’un homme. Prenez Olivier Mazerolle sur RTL, 72 ans et toujours beau gosse. Certes les audiences du JT du week end n’étaient pas très bonnes, mais on saisit bien l’implicite leçon donnée par TF1 et son propriétaire Bouygues.

Alors on te le dit mon petit JPP, t’as pas trop de soucis à te faire, si tu continues à te teindre les cheveux, à faire rêver la ménagère de plus de 50 ans, et que tu ne décides pas de devenir une femme après des années de refoulement, normalement, tu seras encore là en 2024 pour nous parler des voitures volantes.

Ouf, on a eu une frayeur.

A lire aussi

Green Day : Hollywood Edition

Basket Case. Un des tubes les plus cultes du groupe de punk américain Green Day. Si ce son sent bon les années 90-2000 et trônait fièrement sur ta premières compil sur CD gravé, il s’offre aujourd’hui une petite cure de jouvence avec un mash-up cinéphile. Pas moins de 109 films ( emblématiques de la pop-culture pour la plupart) […]

Lire l'article

Bande-annonce à la moulinette : L’Homme irrationnel

Aussi bien réglé qu’une horloge suisse, Woody Allen livre son film automnal ce mercredi. Pour cette année, Woody Allen confié son scénario à sa nouvelle muse, Emma Stone et à un petit nouveau arrivé dans sa bande, Joaquin Phoenix.

Lire l'article

Youtube Rewind 2013

Comme tous les ans, un petit condensé du meilleur de Youtube, par Youtube !

Enjoie.

Lire l'article

Bande annonce à la moulinette : Pulp

A l’occasion d’un ultime concert, Florian Habicht a transcrit la musique de PULP à l’écran, et dressé un panorama intergénérationnel des Sheffielders.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Tango sauvage dans les rues bordelaises

Un soir de janvier, sur une petite place de Bordeaux, s’échappe un air de tango. Trois fois par mois dans un lieu public de la ville se tient une milonga sauvage.

Lire l'article

Aide au Cambodge : L’asso Help Kampuchea investit l’iBOAT

Jeudi 5 Mars, l’association caritative Help Kampuchea! investira l’iBOAT, le temps d’une soirée de concerts où se succèderont entre autres Mars Red Sky et Jil Is Lucky. Nous avons posé quelques questions à Lucile Sorin, sa présidente, afin d’en savoir un peu plus sur l’association.

Lire l'article

Du même auteur

Le point JPP : « Madame, monsieur, bonjour »

JPP est celui qui nous offre nos plus beaux JT. JPP est aussi celui sur qui on aime gueuler. Cette semaine il a regardé tomber la neige. Comme tous les ans.

Lire l'article

Le point JPP : Fin du game pour Julien Lepers ?

Lundi, on a chillé tranquilou sur le blog de Jean Marc Morandini à la recherche de news croustillantes sur l’actu média toute chaude. On a d’ailleurs eu le plaisir d’apprendre que Mimi Mathy, lâchement insultée par le Duc de Boulogne, lui avait répondu coups pour coups dans une interview exclusive. Un lourd pavé dans la […]

Lire l'article