Etats-Unis : l’argent fait la politique

Une récente étude de chercheurs en sciences politiques américains démontre qu’aux Etats-Unis, les 10% des américains les plus riches ont une forte influence sur les décisions politiques quand l’américain moyen n’en a aucune.

Dans leur rapport « Testing Theories of American Politics: Elites, Interest Groups, and Average Citizens » Martin Gilens et Benjamin I. Page se sont appuyés sur 1779 politiques publiques menées lors des deux dernières décennies. En les mettant en parallèle avec les sondages d’opinion associés, ils ont obtenus ces graphiques :

Capture d’écranCapture d’écran

On observe dans le premier graphique que, quelle que soit la préférence d’un citoyen américain moyen (colonnes grises), la probabilité d’adoption d’une loi reste constante (ligne noire). Le second, en revanche, met en évidence que plus les élites économiques — qui correspondent ici aux 10% des américains les plus riches — sont en faveur d’une loi, plus celle-ci a de chances de passer. L’étude révèle que le constat est particulièrement vrai lorsque l’on cible l’opinion des groupes d’intérêt représentant les business groups, les lobbies.

Une recherche permise par un lourd travail en amont

En 2012, Martin Gilens publiait déjà « Affluence and Influence : Economic Inequality and Political Power in America » dans lequel il s’attachait à démontrer l’importance de la richesse pour influencer les décisions politiques du pays.

Insights With Martin Gilens from Princeton University on Vimeo.

La démocratie remise en question

Le site Reporterre n’hésite pas à parler d’oligarchie, mais les chercheurs restent plus modérés. Ils  s’attachent dans leur rapport à mettre en évidence les sources d’influence émanant de la société, plutôt que leurs mécanismes d’influence, les données ne permettant pas d’explorer ce champ. Toujours est-il que « le point central émergeant de [leur] recherche est que les élites économiques et les groupes représentant des intérêts dans le business ont un impact concret sur les politiques du gouvernement américain, tandis que les groupes représentant les intérêts des masses et les citoyens moyens ont peu ou pas d’influence« .

« Le point central émergeant de notre recherche est que les élites économiques et les groupes représentant des intérêts dans le business ont un impact concret sur les politiques du gouvernement américain, tandis que les groupes représentant les intérêts des masses et les citoyens moyens ont peu ou pas d’influence », déclarent les chercheurs.

Gilens et Page signalent en conclusion que, même si les Etats-Unis d’Amérique possèdent de nombreuses caractéristiques propres à une démocratie, comme la liberté d’expression ou la tenue d’élections, le qualificatif de société démocratique est « sérieusement menacé » dans le cas ou la domination d’une élite économique sur les décisions politiques serait avérée.

La décision de la Cour Suprême (McCutcheon/FEC), en avril, de rendre inconstitutionnelle toute limite de donation lors des campagnes électorales américaines ne fait que rendre le débat plus polémique…

 

Un système spécifique aux Etats-Unis ?

Le 9 avril, le think tank européen Corporate Europe Observatory (CEO) publie un rapport intitulé « The Fire Power of the Financial Lobby« . Il avance le chiffre de 120 millions d’euros dépensés annuellement par l’industrie financière en actions de lobbying auprès des institutions européennes, nous dit Le Monde. La finance emploierait ainsi 1700 lobbyistes dans la capitale belge. Le CEO a centré sa recherche sur le lobbying financier déclaré au « registre de transparence » instauré en 2008, mais « comme l’enregistrement est volontaire, le véritable nombre de lobbies est sans doute plus élevé », remarque le rapport.

Ainsi, dans la même logique que Gilens et Page, le CEO conclut qu’il « est évident qu’en déployant de tels moyens, ces organisations ont largement réussi à influencer l’agenda européen sur les réformes financières. Nous estimons qu’il est dangereux qu’un secteur qui a provoqué autant de dégâts puisse avoir une telle influence sur les législations qui le concerne. »

Quand l’argent coule, l’argent coule à flots

Pour se représenter ce que peut gagner un grand groupe en quelques secondes, Worldpaysinc a eu l’ingénieuse idée, en s’appuyant sur les chiffres boursiers d’Apple, Samsung ou encore Google, de nous montrer combien ils brassent d’argent en quelques instants au moyen d’une infographie. Cliquez, à vous de gérer le chrono !

A lire aussi

On ressort les VHS de ta grand-mère: True Romance, Tony Scott, 1993

Vous l’aurez peut-être compris, True Romance n’est pas vraiment du cinéma à l’eau de rose. Réalisé par Tony Scott, frère de Ridley et déjà connu pour avoir signé Top Gun en 1986, le film avaient choqué le public lors de sa sortie. La faute à de nombreuses scènes de confrontations, faisant voler les gouttes de sang, les éclats de verre et les plumes d’oreillés perforés. C’est parce que l’ombre de Quentin Tarantino plane sur le scénario.

Lire l'article

[Photos] La nuit zébrée de Nova à Bordeaux

Vendredi dernier, Radio Nova prenait ses quartiers au Rocher de Palmer pour une soirée placée sous le signe du zèbre. Compte rendu des événements en mots et en images.

Lire l'article

La belle promesse d’Ibeyi

Les deux jumelles franco-cubaines viennent de sortir leur premier album, salué unanimement par la critique et le public. Elles revisitent la soul en y mêlant leurs influences, sous l’oeil bienveillant de Richard Russell, boss de XL Recordings. Chronique.

Lire l'article

Bande-annonce à la moulinette : The Lobster

Le cinéaste grec Yorgos Lanthimos signe avec « The Lobster » un objet cinématographique à l’allure complètement absurde, pour lequel il a reçu cette année le prix du jury à Cannes.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

ABCDR : semaine du 19 au 25 octobre 2015

Oui, nous sommes passés à l’heure d’hiver. Tu t’en es sûrement rendu compte dans la nuit de samedi à dimanche alors que tu t’enjaillais avec tes petits copains. l’ABCDR de l’actu sera là pour te rappeler qu’il s’est passé bien d’autres choses cette semaine.

Lire l'article

Garorock 2015 : programmation et nouveautés

Les nouvelles toutes chaudes de l’édition 2015 de Garorock.

Lire l'article

Du même auteur

[EDITO] 2016, les voeux sont faits… Maintenant, on se lève !

On vient de mater l’année du zapping, et pour ceux qui avaient encore un petit doute, ça a été une belle année de merde. Meilleurs voeux. Le notre est simple : pourvu que la jeunesse se réveille, s’embrasse et s’embrase. Rallume la flamme de l’unité et de l’espoir.

Lire l'article

Mandela, amalgame d’engagement et de sagesse

Slapzine revient, deux mois après son décès, sur l’oeuvre humaine de Madiba. Analyse en détail d’un combat d’exception.

Lire l'article