Combien de « futurs volés » en Syrie ?

Le think tank Oxford Research Group (ORG) a rassemblé dans un rapport paru en novembre les données de quatre organisations syriennes. Les deux chercheurs en charge du projet, Hamit Dardagan et Hana Salama, s’intéressent à la part qu’occupent les enfants dans le funeste bilan de 113 735 morts 30 mois après le début du conflit syrien, en août 2013. 

1 victime sur 10 a 17 ans et moins

Avec un total de 11 420 victimes n’ayant pas plus de 17 ans, 10% des victimes du conflit opposant les forces de Bashar al-Assad aux anti-régime sont des enfants. C’est sans surprise la ville d’Alep, où d’intenses combats ont lieu, qui fait état du plus grand nombre d’enfants décédés, avec 2 223 morts. Cependant, Daraa est proportionnellement la ville la plus dangereuse avec 1 enfant sur 400 qui y a perdu la vie. Forts de ce constat, les auteurs appellent les différents protagonistes du conflit à «s’assurer que les forces et groupes armés prennent les mesures nécessaires pour protéger les civils» au travers notamment de formations.

Les garçons sont les plus exposés

Les enfants de sexe masculin sont les plus exposés avec un ratio de 2 garçons mort pour une fille. Ce chiffre peut être expliqué par le fait qu’entre 13 et 17 ans, la Syrie compte 4 garçons pour 1 fille. Mais aussi car les garçons de cette tranche d’âge sont susceptibles d’être confondu avec des combattants. Les chiffres sont éloquents : alors que dans l’ensemble, 71% des enfants sont victimes d’armes explosives, plus de la moitié des garçons de 13 à 17 ans sont atteints directement par des armes à feu.

jacqueline.poggi

Tandis que les négociations de Genève II entre le gouvernement et l’opposition syrienne patinent, le directeur du programme pour une sécurité durable de l’ORG, Richard Reeves, souligne le rôle de la coalition internationale : «Couper court à l’approvisionnement financier et matériel des faction pro et anti-régime est crucial» pour faire avancer le processus des négociations de paix.

 

Crédit photo : jacqueline.poggi
Le rapport ICI.

A lire aussi

Un freestyle avec pour seule voyelle : le « e »

Andrew Huang réalise une performance admirable en balançant un freestyle de 2mn50 avec une énorme contrainte, n’utiliser aucune voyelle sauf le « e »

Lire l'article

Photoshop c’est facile

Les as de photoshop sont de sortie, petite démo.

Lire l'article

Le stagiaire d’iTELE est une pépite

Le stagiaire d’I-télé aime bien l’humour. Son préféré c’est Kev Adams

Lire l'article

Quand la peinture prend vie en vidéo

Petit conseil: Cet « hommage à l’art et sa beauté désarmante » se regarde dans le noir et sur un grand écran. Un bon canapé et une clope sont également fortement conseillés.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Pizza mon amour

Lire l'article

Disquaire Day #5 : la liste des sorties enfin connue

On connaît enfin la liste des vinyles qui sortiront à l’occasion de la 5ème édition du Disquaire Day. 331 références s’offriront à nous le 18 Avril.

Lire l'article

Du même auteur

[EDITO] L’Arabie saoudite est un défouloir facile

Presque deux semaines après les attentats du 13 novembre, on cherche les raisons de la colère. Les analyses fleurissent et l’Arabie saoudite, monarchie sunnite prônant un Islam rigoriste, est pointée du doigt. Un peu facilement parfois.

Lire l'article

Un voleur publie un selfie pris sur la scène de crime

Info ou Intox ? Cette rubrique rassemble des faits divers improbables. Certains sont vrais, d’autres inventés.
A votre avis ? (un bonus à qui trouve la source)

Lire l'article