« Ce n’est pas le singe […] que je crains dans l’Homme, mais l’âne. »

Le mot de la semaine dernière : guenon.
taubira

Cela n’a échappé à personne, les guenons des Philippines ont du prendre une sacrée soufflante par Haiyan, le typhon « le plus puissant de l’Histoire » paraît-il.

Mais un autre vent souffle, lui, sur notre cher hexagone, celui que symbolisent les charmants propos de cette jeune fille de dix ans envers notre ministre de la Justice Christiane Taubira. Oui, une jeune fille de dix ans. Elle a lancé à la garde des sceaux : « la guenon, mange ta banane » lors d’ un déplacement à Angers. Ces paroles ont choqué la France ; toute ?! Non, tout un pan du pays ne l’est sans doute pas puisque cette « pauvre petite conne » a visiblement hurlé ce que certains pensent tout bas. Ils sont de plus en plus, et le pensent de moins en moins bas. En atteste le montage photo publié par la candidate Front National Anne-Sophie Leclere (depuis exclue d’un parti qui cherche à se sculpter une légitimité républicaine).

Le plus choquant est sans doute l’âge de cette fillette, dix ans. Autant dire qu’il est impossible que cette opinion soit le fruit de sa conscience. Merci à papa et maman d’avoir façonné un tel fruit, l’arbre est sans doute déjà mort. C’est par ailleurs ce qu’a dit François Morel, dans sa chronique, sur France Inter, intitulée « Alors, elle est pour qui la banane, pauvre petite conne ? ». D’une part, il semble logique que l’auteur de cette apostrophe ne fasse que véhiculer la pensée de ses parents, mais, d’autre part, elle n’a, en aucun cas, à être leur porte-parole. Il paraît clair qu’elle n’a pas fait une telle déclaration de son plein-grès (même si ses parents se défendent d’être racistes).

Alors, est-ce le retour du racisme en France ? C’est en tout cas ce qu’affirme Harry Roselmack, présentateur de 7 à 8 sur TF1, dans le journal Le Monde du 4 novembre dernier. Le racisme a-t-il des raisons de se multiplier dans le contexte actuel ? Le lien avec l’immigration est-il si évident que veulent nous le faire croire certaines branches politiques ? Élément de réponse ici.

 

« Je souhaite que nous ne fassions plus les mêmes erreurs, c’est dur à dire mais…j’ai peur. » MC Solaar.