ABCDR de l’actu : semaine du 8 au 14 décembre 2014

La Maxime de cette semaine d'actualité nous vient de Marine Le Pen, sur RMC : «Quand une bombe - tictac tictac tictac - doit exploser dans une heure ou deux et accessoirement peut faire 200 ou 300 victimes civiles, oui il est utile de faire parler la personne». Rattrapage d'une semaine d'actu à base de vols, tortures, libertés et extrêmes. Mais aussi de dérision et cinéma.

 A comme Allemagne

 

Des manifestations islamophobes ont eu lieu dans la ville de Dresde, en Allemagne de l’est, lundi 8 décembre. Près de 10 000 personnes ont occupé les rues pour exprimer leur mécontentement, revendiquant un caractère contestataire hérité de la RDA mais utilisé à des fins xénophobes.

10872267_10153374832829606_1826520127_n

À cette occasion, ils ne manifestent pas contre l’autoritarisme, mais contre l’islamisation de l’Allemagne. En coulisses de ce mouvement: le groupe Pegida (Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident) créé au lendemain des affrontements entre les Kurdes et les salafistes à Hanovre et à Celle, après l’offensive de Daesh en Irak. Avec comme chef de file Lutz Bachmann, le groupe attire de plus en plus d’adhérents: il est passé de 350, depuis sa création en octobre, à près de 9000 aujourd’hui. Et il ne refuse pas l’entrée aux militants néonazis du parti National-Démocrate allemand (NPD), pour grossir ses rangs.

Pendant ce temps-là, les conservateurs bavarois du CSU recommandent aux familles de parler exclusivement allemand à la maison. La peur du “Grand-remplacement” envahit l’Allemagne, à l’est. Éric Zemmour, sors de ces corps!

D comme “Daeshing”

 

Depuis quelques mois se multiplient, sur internet et sur les réseaux sociaux, les parodies du groupe terroriste Daesh. C’est l’heure du Daesh Bashing, le “Daeshing”, ou comment prendre le terrorisme avec dérision. Peut-on rire de tout? C’est la tâche à laquelle se sont adonnés trolls français et étrangers.

Même pas peur face aux méchants égorgeurs de Daesh qui voient leur cause revendiquée au nom de la lessive ou leur Dieu, moqué par une série parodique irakienne de 30 épisodes. Et leur guerre utopique ridiculisée par des tweets satiriques.

 

Le phénomène a même envahi les médias nationaux. En bonus, le billet hilarant de Sophia Aram sur France Inter en octobre dernier, grimée pour l’occasion en djihadiste québécois.

 

E comme Edward Snowden

 

Mercredi, à l’occasion d’un rassemblement organisé à Paris par Amnesty International pour la journée internationale des Droits de l’Homme, l’ex-collaborateur de la NSA s’est exprimé.

190926_snowden_addresses_the_pace_via_videoconference

 » Je ne voulais pas changer le monde, ni la politique de mon gouvernement, mais seulement qu’on soit dans une démocratie représentative. (…) [Mais] rien ne change en un mois, ni même en un an. »

Exilé en Russie depuis l’été 2013 Edward Snowden s’est exprimé par vidéoconférence dans le cadre de ce rassemblement organisé avec le soutien de Mediapart du Monde et d’Arte. Alors que le Sénat américain rendait compte dans un rapport des « interrogatoires musclés » de la CIA, les déclarations de Snowden faisaient le point sur les libertés, la démocratie et l’indignation suscitée par ces pratiques « inexcusables ». 

Le jeune homme a évoqué dans ses déclarations les conséquences des informations qu’il a transmises à la presse internationale. Et dans le cas de la France, il a pointé du doigt son inaction: « Il y a eu des rapports qui ont montré qu’Orange fournissait des informations à la DGSE. (…) Est-ce que c’est juste ? Est-ce que c’est moral de violer les droits de la population ? On n’a pas répondu à cette question sérieuse en France. »

Où va finir un Snowden qui se dit nostalgique de sa terre natale ? Edwy Plenel et ses moustaches plaident sa cause:

 

O comme comme Outing

 

Closer affiche en Une le numéro deux du Front National, Florian Philippot, aux côtés de son compagnon. Un outing forcé qui a déclenché une vague d’indignation médiatique.

 Philippot-150912

 Photo © 2012 G. Bouchet/Front national

Tous déferlent à nouveau sur Closer. Après Francois Hollande et Julie Gayet, c’est au tour de Florian Philippot de passer sur le papier glacé du magazine. Des « révélations » fustigées par la droite comme par la gauche, les manifestations de colère ne se sont pas faites attendre. Une indignation générale de la part des politiques, invoquant l’atteinte à la vie privée, l’irrespect, la levée d’un tabou. Twitter aura fait passer tous les messages:

 

Laurence Pieau, directrice de la rédaction du magazine, a été appelée à plaider sa cause sur plusieurs médias dont  Europe 1. La directrice se justifie en affirmant qu’il n’y a pas eu de photos dégradantes. Elle affirme qu’il s’agissait d’un “papier traditionnel” et invoque la gêne occasionnée lorsqu’il s’agit de l’homosexualité.

En réponse, le pragmatisme brutal de Marine Le Pen ne se fait pas attendre, interrogée aussi sur Europe 1. Elle a enfin annoncé, lors d’une conférence de presse le 12 décembre, que le numéro 2 du parti allait porter plainte contre le magazine.

 

L comme Lazarevic Libéré

 

Mercredi il arrivait. Après 3 ans de captivité aux mains d’AQMI (Al-Quaïda au Magreb Islamique), Serge Lazarevic, dernier otage français est un homme libre. Trois ans de captivité au Mali, aux mains du groupe terroriste et en compagnie de Philippe Verdon, mort durant sa captivité, avant que le gouvernement français, aidé par le Niger, ne parvienne à sa libération en échange de quatre prisonniers. Le cinquantenaire est revenu mercredi 10 décembre en France et a été accueilli par François Hollande à son arrivée. Avec un discours succinct, mais solennel, l’ex-otage a rendu hommage à la liberté :

Il s’est ensuite exprimé samedi au 20h de Laurent Delahousse.

 

S comme Sony

 

C’est un spectacle différent que nous propose Sony Pictures Entertainment cette semaine. Mis à mal par l’un des hacks les plus “gênants” de ces derniers temps, le géant de l’industrie hollywoodienne montre (malgré lui) sa face cachée.

sony

Affiche du Film « L’interview qui tue » avec James Franco et Seth Rogen

Des données confidentielles de l’entreprise sont tombées entre les mains des Hackers informatiques qui se font appeler #GOP pour Guardians of Peace. Bien qu’il n’y ait ni preuves, ni coupables attestés, certains attribuent l’attaque à la Corée du nord, comme réaction mécanique au film L’interview qui tue. D’innombrables données, documents et échanges de mails sur lesquels figurent des numéros de téléphone, de carte bleue, des mots de passe, des fiches de salaires, des factures médicales de scénarios de prochains films et commentaires sur les acteurs.

Le scénario « décevant » du nouveau James Bond, Spectre, circule ainsi sur le net, ainsi que des remarques sur le jeu d’Angelina Jolie qualifiée d’ “enfant gâtée à peine talentueuse” ou encore des commentaires sur la taille du pénis de Michael Fassbender.

Dans la face cachée du géant Sony, il n’y a plus de politiquement correct.

 

T comme Timbuktu

 

Sélectionné au Festival de Cannes, le dernier film d’ Abderrahmane Sissako est enfin sur les écrans. Face à la montée de l’islam radical, le réalisateur malien a eu l’idée de tourner un documentaire dans cette ville tombée aux mains des « fous de Dieu ». D’une tragédie, la lapidation d’un jeune couple, mort d’avoir été amoureux, lui vient alors l’urgence de prendre sa caméra. Le film se meut peu à peu en fiction et donne naissance à une fable intemporelle où l’on croise un berger, un livreur d’eau ou de jeunes musiciens, tous plongés dans l’absurde arbitraire. Magnifique et jamais manichéen, Timbuktu, à la photographie extrêmement soignée, invite en peu de mots à prendre de la hauteur. Notre palme de diamant.

Dessin de Valentin Pasquier 

A lire aussi

Game of Thrones: le récap de la saison 3

Avant de plonger dans la saison 4 qui commencera le 6 avril, HBO vient de dévoiler un récap de la saison 3 histoire de se rafraichir la mémoire.

Lire l'article

Au Suivant ! « Il voulait que je fasse de l’amour avec sa copine »

Slapzine se délocalise à Paris et il faut dire qu’à la capitale, les histoires farfelues pullulent. Pour exemple, le cas de ce prévenu qui comparait pour extorsion. Sa ligne de défense ? La victime lui aurait fait des avances. Devant son refus, il lui aurait tout simplement donné de l’argent. Chacun son style.

Lire l'article

Immanquable : l’expérience Fort McMoney

Fort McMoney c’est un jeu. Non, un docu. Non, un webdoc. Enfin, on sait pas trop. Seule certitude, ce jeu-documentaire révolutionne une genre et sensibilise sur l’exploitation du pétrole, un must.

Lire l'article

On a participé au projet Inside Le Havre avec JR

Reportage au Havre, avec une de nos biches qui faisait partie de l’équipe de JR lors de son dernier gros projet en France : le collage d’un immense porte container.

Lire l'article

Temps de lecture similaire

Bande Annonce à la moulinette : Red Army

Entre documentaire et fiction, ce long métrage de Gabe Polsky retrace le destin croisé de l’Union Soviétique et d’une équipe de hockey sur glace.

Lire l'article

Week’s Words #15

Les faits-divers de la semaine résumés en cinq mots. Cette semaine, on vous parle Selfie, Web Comedy Awards, de cocaïne au Vatican, de sauvetage de baleines et d’un site français de dons gratuits.

Lire l'article

Du même auteur

Straight Edge : Éthique de loup solitaire

Des tee-shirts à l’effigie des groupes de hardcore, sous-genre musical à contre-courant du punk nihiliste des années 80. Des Nike Air aux pieds. Une croix sur le dos de chaque main et, sur leur peau, des tatouages qui figent leur idéologie: Straight Edge. « Pas d’alcool, pas de drogues, pas de sexe sans sentiments, et véganisme militant », revendiquent leurs idéologues les plus extrêmes.

Lire l'article